France : Une récolte de céréales estimée à + 10%

France : Une récolte de céréales estimée à + 10%
La production française de blé tendre pourrait dépasser 35,9 Mt.

Selon les premières prévisions de FranceAgriMer, au 6 juillet, la France pourrait engranger plus de 51,9 millions de tonnes de céréales à paille en 2012, soit une récolte en hausse de 10% par rapport à 2011 (47,2 millions de tonnes).

La production française de blé tendre pourrait dépasser 35,9 Mt en 2012, contre moins de 34 Mt en 2011. Et ce, malgré une légère diminution des surfaces à moins de 4,9 millions d’hectares contre près de 5 millions d’hectares en 2011. Les rendements sont en effet attendus en forte hausse avec une moyenne nationale estimée à 74 q/ha contre 68 q/ha en 2011.

Cette progression cache toutefois des disparités régionales. La production augmente surtout dans les Régions de l’Ouest et du Centre. La situation est plus mitigée dans le Nord, tandis qu’au Nord-Est, nombre de parcelles semées en blé ont pâti du gel hivernal et ont dû être ressemées en cultures de printemps.

Concernant le blé dur, utilisé pour la fabrication des pâtes et de la semoule, la production progresserait aussi à 2,1 Mt (2 Mt en 2011), en raison d’une légère augmentation de surfaces et des rendements. La région Centre reste la première région de production de blé dur, suivie par la région Midi-Pyrénées.

Forte progression de la production d’orges de printemps

La production totale d’orges est prévue pour l’heure à un peu moins de 11,2 Mt, en hausse de 18 % par rapport à l’an dernier. La récolte d’orges d’hiver pourrait atteindre près de 6,7 Mt alors qu’elle ne dépassait pas 6,3 Mt l’an dernier. Les rendements sont en effet bien meilleurs qu’en 2011, à 69 q/ha soit 9 quintaux de plus que l’an dernier. Ils compensent très largement le recul des surfaces, lié à la rigueur hivernale. Le gel a en effet poussé nombre d’agriculteurs à ressemer certaines parcelles, notamment en orges de printemps.

La récolte d’orges de printemps, devrait donc faire un bond à près de 4,5 Mt, soit 2 Mt de plus que l’an dernier, sous l’effet conjugué de la hausse des surfaces (+ 200 000 hectares par rapport à 2011) et des rendements, en progression de 13 q/ha en moyenne par rapport à 2011 (64 q/ha contre 51 q/ha

en 2011).

Plus de 2,2 millions de tonnes de triticale

 A noter également la forte progression de la production de triticale qui devrait se situer entre 2,2 et 2,3 Mt, contre moins de 2 Mt l’an dernier. Là aussi, légère progression des surfaces et hausse significative des rendements expliquent cette augmentation.

La production d’avoine est prévue à ce stade à près de 362 000 tonnes, en hausse de 10 % par rapport à 2011. La production de seigle progresserait aussi de 15 % à un peu moins de 145 000 tonnes.

Ces Prévisions pourraient bouger en fonction des conditions climatiques de ces prochaines semaines et devront être confirmés une fois les récoltes achevées.

Consultez l’ensemble des chiffres sur le site internet de FranceAgriMer 

Source FranceAgriMer

Sur le même sujet

Commentaires 1

dédé

En espérant que les cours baissent pour que les éleveurs puissent eux aussi s'en sortir.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier