Génétique : Le génome du maïs entièrement séquencé

SC avec AFP

Génétique : Le génome du maïs entièrement séquencé

Des chercheurs américains ont entièrement séquencé le génome complexe du maïs. Une avancée qui va accélérer le développement de variétés offrant de plus grands rendements pour l'une des principales cultures mondiales.

L'équipe de 150 généticiens, pilotée par l'Université Washington à St-Louis (Missouri), ont identifié les quelque 32.000 gènes assemblés dans dix chromosomes formant le génome de cette plante, le plus grand à ce jour pour une plante. En comparaison, le génome humain compte 20.000 gènes répartis dans 23 chromosomes qui sont les supports de l'information génétique.

Le code génétique du maïs est colossal avec 2,3 milliards de bases d'ADN représentés par les lettres T, C, G et A. Sa taille est d'un ordre de grandeur comparable à celui de l'homme qui en compte 2,9 milliards. La tâche des généticiens pour établir le bon ordre des lettres était immense vu la dimension du génome du maïs et leurs arrangements complexes.

1.600 gènes uniques

Comme c'est souvent le cas pour les plantes, le maïs a deux génomes séparés mais entremêlés reflétant son évolution sur des millénaires. Domestiqué depuis 10.000 ans, il descend du téosinte, plante originaire d'Amérique centrale. Le maïs compte 1.600 gènes uniques inexistants dans les autres plantes connues.

« Avoir le génome complet du maïs va faciliter le développement de nouvelles variétés présentant un rendement supérieur ou plus résistantes à la chaleur extrême et à la sécheresse », estime Richard Wilson, qui a dirigé cette recherche.

De plus, le maïs est considéré comme un organisme modèle pour la science fondamentale des plantes car il peut être utilisé pour améliorer génétiquement des cultures parentes comme le sorgho, le blé et le riz.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires