Hausse du prix des céréales : chacun devra faire des efforts

Hausse du prix des céréales : chacun devra faire des efforts

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll estime que face à l'augmentation du prix des céréales "chacun devra faire des efforts ». Il doit entamer prochainement des discussions  avec la grande distribution.

"Chacun devra faire des efforts dans cette situation exceptionnelle", a-t-il dit en marge de l'inauguration du comice agricole à Chemiré-en-Charnie, dans la Sarthe. Il  estime que la hausse du prix des céréales a des conséquences négatives pour l'élevage mais également pour le consommateur. Le ministère devrait donc entamer des discussions cette semaine  avec la grande distribution sur les répercussions de la hausse du prix des céréales sur  les prix à la consommation.  

L'objectif est "d'assurer le maintien de la viabilité des élevages et en même temps d'éviter, dans un moment où la consommation et le pouvoir d'achat sont dans une situation difficile, de tout répercuter" sur le consommateur, a-t-il ajouté.

Le ministre annonce l’élaboration d’un plan d’action en ce sens qu’il devrait dévoiler d'ici deux semaines. Il souhaite par ailleurs que « dans le cadre de la réforme de la politique agricole soit tenu compte les difficultés actuelles de l'élevage », a-t-il précisé.

Sur le même sujet

Commentaires 5

geo

@Denis: si tout était si simple, ça se saurait. Lorsque vous achetez une escalope de veau, il vous faut 20€/kg. Il y a une ligne rouge qu'il ne faut pas franchir si on veut espérer trouver des débouchés viables.La solution est davantage dans une réorientation des aides mais aussi dans la modification des pratiques. Le prix des engrais a doublé? Essayons de trouver des solutions pour en employer moins! Le prix des aliments augmente? Allons vers une auto-consommation des céréales lorsque celà est possible plutôt que vers une spécialisation dévastatrice. Des personnes proposent un conseil en ce sens mais se voient souvent traitées de "bureaucrates" en retour...

Denis

ça veut dire quoi "chacun devra faire des efforts" ? éleveurs et consommateurs? ou simplement consommateurs ? si le ministre veut regler le probleme il doit assumer la hausse des prix et la faire passerr au consommateur. C'est le seul moyen pour désintoxiquer les agriculterus de toutes ces primes et aides débiles qui plombent les comptes publics et ruinent l'image de la profession.

marcel

vous aviez des primes élevées,pour vendre des céréales bon marché.Vous vendez des céréales chères,mais vous gardez les aides!... problème politique.gros problème pour les éleveurs!on crève ,pendant que tu défend ton blé...

1584

et encore une fois ! diviser pour règner , les éleveurs subissent le prix des céréales ... blablabla les céréaliers sont la cause de tous les maux tant dans le monde agricole que pour le consommateur! et bien non. la responsabilité est politique voire géopolitique et vouloir les faire se battre pour se dédouaner est bien une manoeuvre politicienne. s'il manque des céréales à cause de la sécheresse il faut avoir une politique de stockage de l'eau et arrêter de fanfaronner avec les intégristes verts. les éleveurs manquent de céréales , et bien laissons (ou plutôt donnons) leur la possibilité de retourner quelques prairies supplémentaires.la hausse des prix était prévisible et n'est qu' une juste réévaluation des prix agricoles jusqu'alors laissés pour compte. ça à commencer avec les céréales mais que tout le monde (agricole) se rassure , le reste suivra.

michel

quand le baril augmente l essence augmente et personne ne dit, rien.Alors quand les cereales augmentent il serait normal que le prix de la viande augmente aussi .N oublions pas non plus que les engrais ont doubler et que personne n a trouver a redirre.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier