Initiative citoyenne européenne pour l'interdiction du glyphosate

Initiative citoyenne européenne pour l'interdiction du glyphosate

La Commission européenne a validé mardi l'enregistrement d'une initiative citoyenne visant à interdire le glyphosate, herbicide commun mais controversé, qui en cas de succès pourrait pousser l'UE à se prononcer sur la question.

Cette ICE (initiative citoyenne européenne) sera officiellement enregistrée le 25 janvier, précise la Commission dans un communiqué. Elle appelle à "proposer aux Etats membres une interdiction du glyphosate, à réformer la procédure d'approbation des pesticides et à fixer des objectifs obligatoires à l'échelle de l'UE en ce qui concerne la réduction de l'utilisation des pesticides".

Le glyphosate, substance active utilisée dans les pesticides et herbicides les plus communs et dont les effets sur la santé sont controversés, a fait l'objet d'une longue bataille autour du renouvellement de sa licence dans l'Union européenne en 2016. Bruxelles s'était finalement résolu fin juin 2016 à prolonger temporairement l'autorisation de la substance jusqu'à la publication d'un nouvel avis scientifique au plus tard fin 2017, tout en restreignant les conditions d'utilisation.

L'initiative citoyenne européenne est une procédure instituée dans le traité de Lisbonne (2009). Si en l'espace d'un an une ICE recueille au moins un million de soutiens de citoyens au sein d'au moins sept Etats membres différents, la Commission est obligée de réagir dans les trois mois.

L'exécutif européen peut décider de donner suite et déclencher une procédure législative, ou non, mais dans tous les cas il doit motiver sa décision. "La décision d'enregistrement prise par la Commission ne concerne que la recevabilité juridique de la proposition", souligne l'institution dans son communiqué. "A ce stade, le collège (des commissaires européens) n'a pas analysé l'initiative sur le fond", ajoute-t-elle.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 10

alain

il y a les grosses fermes, il faut courir tout le temps pas de temps à perdre alors on dégaze sur les chemins.
vous voulez des noms des exemples

GR

Tournesols semés assez tard pour moins d'adventices, et pluies aux bons stades...de ce fait, moissons plutôt tardives , alors si je n'ai pas pu faire un glypho sur plaques + bordures avant labour ou semis tournesol, et s'il y avait chiendent ou chardons, à l'automne, les cultures suivantes seront sales ou ratées... ma dose modérée de Round Up permet des désherbages sur céréales suivantes à minima, (souvent sans, puis déchaumage après moisson). Je fais ainsi de grosses économies de temps, usure de gros matériel, pneus, carburant, fatigue personnelle, poussière.. au bilan moins de pollution. 67ans non retraité, je ne vis pas grâce à des élucubrations intellectuelles mais à ma connaissance personnelle du métier. alors écolos ZERO!

marin347

ET SI ONT SUPPRIMER les chemins de fer (snif) sa serait pas mal je pense parce que des qu il y a un herbicides d interdit a l utilisation en agriculture qui croyez vous qui rachète les stock d herbicide et pour ceux qui peuvent se procurer les documents de la pollution des nappes phreatiques vous apercevrez vite que les cours d eau ; sources et nappes polluées sont toutes a moins de 5km des voies ferrees alors les comiques troupiers qui tirent a vue sur le monde agricole ils faudrais peu être vous élargire l esprit mes ca je pense que ses pas possible

alain89

si la ddt fauché les chardons avant leur floraison au mois de juin, je n'aurai pas de chardon dans mes champs donc pas de glyphosate.
nos politiques vont donner raison aux "contre-tout"
pourquoi, les gens ont peur de la chimie...

ESCHENMANN PHILIPPE OU MME "CLOCHE215"

j'aimerai connaitre la quote-part de glyphosate utilisé par monsieur et madame tout le monde et la quantité utilisée par les vrais agriculteurs.....supprimons déjà l'usage fait par le premier groupe, parce que c'est eux les vrais pollueurs.....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires