José Bové et les faucheurs volontaires détruisent une parcelle de maïs OGM

José Bové et les faucheurs volontaires détruisent une parcelle de maïs OGM

Plusieurs dizaines de faucheurs volontaires emmenés par le député européen José Bové ont arraché vendredi des plants de maïs transgénique dans un champ en Haute-Garonne, en présence de militants de Greenpeace.

Les faucheurs avaient identifié une parcelle de 11 ha située à Saubens, à une quinzaine de kilomètres au sud de Toulouse, récemment plantée selon eux de graines de maïs transgénique MON 810. Tandis que les militants de Greenpeace déployaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : "OGM, Contamination en cours" ou "Un champ de trouvé, dix de cachés?", les faucheurs ont procédé à l'arrachage de plants pour les remplacer par des graines de maïs bio.

"On intervient pour mettre en avant le fait que des agriculteurs, malgré la politique gouvernementale et malgré le fait que 80% des Français ne veulent pas du maïs transgénique, sèment quand même des OGM pour passer en force", a expliqué un faucheur volontaire, Dominique Masset.

Selon les militants, la parcelle avait été plantée à la hâte et "en présence d'un huissier", quelques jours avant la parution au journal officiel le 15 mars d'un nouvel arrêté d'interdiction de la culture de MON 810 par le ministère de l'Agriculture. Le Conseil d'État, saisi en référé par l'Union française des semenciers et l'Association générale des producteurs de maïs (AGPM) qui contestent cet arrêté, doit rendre sa décision lundi.

AGPM : « de la voyoucratie en bande organisée »

Dans un communiqué, Greenpeace demande "au gouvernement la neutralisation de ce champ OGM, ainsi qu'une enquête approfondie sur les autres cultures potentiellement existantes sur le territoire". Selon les faucheurs, deux parcelles au moins sont actuellement plantées de maïs transgénique, celle de Saubens et une autre dans un département voisin de Midi-Pyrénées.

"Les deux champs sont sous surveillance. Si le gouvernement n'agissait pas comme on le veut, les deux parcelles seront neutralisées avant floraison, c'est-à-dire avant qu'elles puissent contaminer les autres champs", a averti José Bové.

« De tels actes, qui relèvent non pas de la 'vigilance citoyenne' mais de la voyoucratie en bande organisée, sont la conséquence d'une gestion politique déplorable de ce dossier conjuguée à un silence laxiste des pouvoirs publics et à l'absence de réelles condamnations pénales et financières », réagit l’AGPM dans un communiqué.

Sur le même sujet

Commentaires 26

Ricodu28

Ben le fait est que ce côté potentiellemnt ineluctable n'est pas totalement faux; seulement le problème n'est pas là.
C'est plutôt de bien prendre le temps de regarder ce qu'engendre cette nouvelle façon de faire avant de la vulgariser et en inonder plaines et montagnes.
Se diriger vers les productions ogm tente beaucoup de monde plus ou moins riche, plus ou moins avide, pour des raisons plus ou moins louables et tant que ce sera du domaine de l'interdit beaucoup tenterons un passage en force. Seulement avec cet eternel debat sans fin, on perds un temps fou qu'il vaudrait mieux employer à analyser, tester, décortiquer, détailler les résultats en toute franchise et en toute tansparence plutôt que de faire durer et durer et durer un conflit inutilement.
Personne ne peut à l'heure actuelle prouver categoriquement que les ogm sont totalement et à long terme inoffensifs pour l'environnement, les animaux ou nous même; pas plus qu'on ne peut prouver qu'ils sont nuisibles alors se chicorer sans vrais résultats ça rime à quoi???????????????????

narthex

@jojox-plusdautolabagnoletue: c'est vrai, l'histoire est comme ca par période, il y a des gens qui pense que c'est inéluctable.....et d'autre , non......

@jojox-plusdautolabagnoletue

voila il l'a dit c'est INELUCTABLE , le rechauffement climatique c'est INELUCTABLE, les OGM c'est INELUCTABLE ... bref c'est un peu comme les accidents de la route c'est ineluctable ...de belles perspectives , polluer on peut ne plus polluer on ne peut pas c'est la france qui gagne , tiens d'ailleurs le chomage c'est ineluctable , le suicide en agriculture c'est ineluctable

jojox-plusdautolabagnoletue

les prédateurs de la pyrale, à part les trichogrammes apportés,je n'en connais pas d'efficace et le positionnement des trichogrammes engendrent parfois des échecs dans l'efficacité.
Malgré une rotation de 6 ans et pas de monoculture de maïs dans le secteur, j'ai des attaques sévères de pyrale.
le problème avec les ravageurs naturelles c'est que leur population augmente après le développement important du nuisible donc souvent après les dégâts commis.
L'équilibre permanent agresseur-prédateur n'est pas constant c'est là la difficulté.
Quand le prédateur n'a plus sa niche alimentaire sa population régresse.
Un produit présent en permanence dans l'environnement provoque beaucoup plus de résistances qu'un produit utilisé ponctuellement...pas forcément.
nous savons que certains plantes fabriquent des molécules qui agissent sur leurs prédateurs; le prédateur est donc en permanence dans "un milieu contenant un produit en permanence présent dans l'environnement" pour autant le prédateur ne devient pas forcément résistant.
Quant au brevetage du vivant, il est normal que le semencier touche des royalties sur son travail. Si le semencier est trop gourmand, il n'aura plus de client.
La recherche française était en pointe il y 30 ans sur les connaissances biologiques qui ont permis la création des ogm. Effectivement, les "américains" sont plus habiles à transformer une recherche fondamentale en business.
La paradoxe d'interdire en France pour des raisons de principe de précaution la culture ogm et de permettre l'importation en masse de produits issus de cultures ogm est d'une suffisante inqualifiable.Cette posture dans le cas hypothétique où les ogm seraient un scandale, serait de la part de la France profondément immorale. Les pays qui cultivent des ogm seraient-ils des crétins ?
Nous n'avons pas le monopole de la préoccupation environnement.
Depuis la nuit des temps, l'homme utilise la biologie du vivant et cherche à la maîtriser, les ogm sont un vaste champs d'investigation que l'homme commence à explorer pour à la fois encore mieux maîtriser la satisfaction de ses besoins et aussi pour réparer les effets néfastes de l'activité de l'homme sur terre.
L'humanité de demain sera inéluctablement dans le travail sur le génome (médecine, chimie enzymatique, agriculture...)

@narthex

Tu es tombé sur la tête , rotation longue, diversité mais de quoi parlés tu , du siècle dernier, heureusement l agriculture des agro manager à fais évoluer les retrograde

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier