Le Danemark veut instaurer une taxe sur les pesticides les plus nocifs

Le Danemark veut instaurer une taxe sur les pesticides les plus nocifs

Le Danemark veut instaurer une taxe sur les pesticides destinée à réduire leur utilisation d'un tiers, annonce le ministère de l'Environnement.

"Les pesticides employés dans l'agriculture ont été bien plus nocifs pour l'environnement que beaucoup l'ont cru", a affirmé la ministre de l'Environnement Ida Auken, citée dans un communiqué. Cette taxe sur les pesticides vise à "fortement diminuer la consommation des agriculteurs et les amener à choisir les pesticides les moins nuisibles", a-t-elle annoncé.

"Le coût de certains insecticides passera de 60 couronnes (7/ha euros) à 400 couronnes par hectare (45€/ha), tandis que d'autres pesticides écologiques deviendront moins chers à utiliser dans le futur", explique le communiqué.

Objectif : réduire l'utilisation de pesticides d'un tiers et diminuer les effets nocifs sur l'environnement.

La fréquence des traitements a augmenté de 11% en 3 ans

"L'avenir de l'agriculture danoise réside dans la production de produits alimentaires qui sont plus propres, plus sûrs et plus durables que dans les autres pays", affirme pour sa part la ministre des produits alimentaires Mette Gjerskov. Le communiqué cite un rapport de l'Institut économique des produits publié jeudi qui affirme que l’impact sur l’environnement, lié à l'utilisation des pesticides, s’est aggravé en trois ans, entre 2007 et 2010. "Durant cette même période, la fréquence de traitement a augmenté de 11%", d'après le communiqué.

Les auteurs de ce rapport ont développé un nouvel indice qui répertorie les pesticides en fonction de leur nocivité. Cet indice, voué à être publié tous les ans, servira de base pour déterminer la taxation des pesticides et mesurer l'efficacité de ce dispositif, a informé le communiqué. 

Source D'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

@pdg

Parce que ça rapporte du pognon, hypocrisie comme pour le tabac... Bref les gens ne veulent pas de pesticides mais ne veulent pas payer le prix du bio

CHABLE533

Ils finiront par être tous interdits ce sera tout d'abord les collectivités, puis les particuliers et puis nous les paysans et c'est ce n'est sûrement pas une catastrophe bon nombre d'agri ont montré que l'on pouvait faire autrement tout en étant productif...Seuls les gros lobbies phytopharmaceutiques font de la résistance en étant bien aidé par nous même très souvent.

tiret

possible , mais dans ce cas il faut refuser d'importer des denrées produites selon les les méthodes qu'ils reprouvent , ce qui m'etonnerait fort , on sait qu'ils importent des blés avec plus de protéine que les leurs ...pas facile d'etre vertueux ..la France se veut le chevalier blanc anti ogm en interdisant toute production mais ne se gene pas pour importer des milliers de tonne de soja ogm...
seuls les agriculteurs danois "paieront" le prix de faire une telle politique "dans son coin"

M.Vallers

Dacord avec cette taxe. Poluer à un cout, mais je suis encore plus daccord avec PDG.
oui il existe des alternatives aux produits phyto !

PDG

Pourquoi ne pas carrément les interdire au lieu de les taxer? S'il en existe de moins nocifs, il y a donc vraissemblablement des alternatives chimiques ( si tant est qu'il y en ait véritablement besoin).

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier