Les coopératives agricoles accroissent encore leur périmètre

Nicole Ouvrard - Réussir Grandes Cultures Janvier 2012

Les coopératives agricoles accroissent encore leur périmètre
Un silo d'Acolyance, groupe coopératif né de la fusion de Cohésis et Ax'ion. © J.-C. Gutner

Depuis 2008, les opérations de croissance externe des coopératives agricoles françaises se sont développées, tant en valeur qu’en nombre. Dans le secteur végétal, Limagrain et Tereos en sont deux exemples. Ce secteur est aussi beaucoup concerné par les restructurations afin de voir émerger des leaders coopératifs. On a ainsi assisté à la naissance de Vivescia (Champagne céréales + Nouricia), Acolyance (Cohésis + Ax’ion) ou Sana Terra (la Santerroise + Rosières). Les coopératives passent aussi des alliances entre elles afin de peser davantage dans les négociations commerciales. « Au final, les acquisitions sont supérieures aux cessions, avec une hausse de 900 millions d’euros d’augmentation de périmètre », souligne Yves le Morvan, directeur général délégué de Coop de France. Le chiffre global des entreprises coopératives et de leurs filiales est évalué à 83,7 milliards d’euros pour 2012, dont 11 milliards pour la filière collecte appro.
  

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier