Les pollutions agricoles augmentent le coût de l'eau potable

Christian Gloria Réussir Grandes Cultures Novembre 2011

Les pollutions agricoles augmentent le coût de l'eau potable
L’eau en bouteille se substitue à celle du robinet suspectée d’être polluée. (Inra/Nicolas Bertrand)

Tout sauf négligeable. « Les pollutions liées aux excédents d’azote et de pesticides d’origine agricole se traduisent par un coût compris entre 1000 et 1500 millions d’euros pour les ménages, comparé à une situation où il y aurait absence de pollution. Cela équivaut de 640 à 1 140 millions d’euros répercutés sur la facture d’eau, soit entre 7 et 12 % de cette facture en moyenne nationale. » Le Commissariat général au développement durable (CGDD) a rendu son verdict sur le coût des principales pollutions agricoles de l’eau dans un récent rapport(1).
Le CGDD chiffre là le coût du traitement des eaux. Il rapporte des données des agences de l’eau : « Concrètement, sur 2007 et 2008, celles-ci ont engagé 144 millions d’euros au titre de la pollution agricole alors qu’elles n’ont encaissé qu’environ 11 millions d’euros de redevance de pollution des agriculteurs. »
Aux surcoûts de traitements d’épuration et de potabilisation, le CGDD ajoute des frais d’achat d’eau en bouteille destinés aux enfants en bas âge. « Ces dépenses sont entraînées par les pollutions agricoles en se substituant à la consommation de l’eau du robinet », considère le Commissariat qui les estime à 920 millions d’euros par an dont 710 millions induits par les pollutions phytosanitaires. Sans les chiffrer, le CGDD pointe du doigt les coûts du contentieux communautaire engendrés par le non respect ou le retard d’application de directives européennes visant le bon état écologique des eaux. Il met en avant l’intérêt de mettre en application les engagements du Grenelle de l’environnement comme « la protection des aires d’alimentation des 500 captages prioritaires dont le ration bénéfice/coût est supérieur à 1,5 », estime-t-il. Cette mesure devra réduire le recours aux traitements des eaux.

(1) Études & documents, n° 52, septembre 2011 (www.developpement-durable.gouv.fr).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires