Les surfaces OGM mondiales en hausse de 6 millions d'ha en 2014

Les surfaces OGM mondiales en hausse de 6 millions d'ha en 2014
Les Etats-Unis restent largement en tête avec 73,1 millions d'ha dédiés aux OGM

Les surfaces agricoles d'organismes génétiquement modifiés ont augmenté de 6 millions d'hectares en 2014 pour atteindre le "record" de 181,5 millions d'ha (+3,6%) dans le monde, selon le relevé annuel de l'Isaaa, association pro-OGM.

"Avec l'arrivée du Bangladesh, un total de 28 pays ont cultivé des OGM au cours de l'année 2014", dont "20 pays en développement (en comptant le Brésil et l'Argentine) et six pays industrialisés, représentant plus de 60% de la population mondiale" affirme l'Isaaaa (International service for the acquisition of agri-biotech applications).

"Le nombre total d'hectares (OGM) a été multiplié par plus de cent depuis les premières plantations  d'OGM" en 1996 relève l'auteur du rapport et fondateur de l'Isaaa, Clive James, cité sur le site de l'association .

Union Européenne : moins de 0,1% de la SAU en OGM

Les Etats-Unis restent largement en tête avec 73,1 millions d'ha dédiés aux OGM, en hausse  de 4% sur l'année, devançant le Brésil qui comptait 42,2 millions d'ha (+5%) et l'Argentine, 3e avec 24,3 millions d'ha. Aux Etats-Unis comme au Brésil, c'est le soja qui a justifié ce développement. Avec l'Argentine et le Canada, ils représentent près de 84% des surfaces plantés en OGM dans le monde.

En Asie, l'Inde a connu la plus forte croissance et compte désormais 11,6 millions d'ha (autant que le Canada); en revanche l'Union européenne reste à l'écart avec moins de 0,1% de ses surfaces agricoles utiles.

Depuis 1996, plus d'une dizaine de cultures génétiquement modifiées, alimentaires et fibres, ont été approuvées et commercialisées dans le monde - maïs, soja ou coton, et fruits ou légumes comme la papaye, l'aubergine ou la pomme de terre.

Les partisans des OGM font valoir leurs qualités de résistance à la sécheresse, aux insectes et aux maladies.  Le rapport complet est disponible en ligne sur le site www.isaaa.org.

29 pays cultivent des OGM

Pour le site Inf'OGM, hostile aux cultures génétiquement modifiées, "le nombre des pays qui cultivent des OGM stagne (29 pays en 2010 contre 28 en 2014)" indique-t-il.  "La Suède, la Pologne, l'Allemagne et l'Égypte ont quitté le navire ; tandis que Cuba, le Soudan et le Bangladesh l'ont rejoint" poursuit-il en notant que "120 agriculteurs bangladais ont cultivé 12 hectares avec une aubergine GM bt (génétiquement modifiée, NDLR) soit 0,1 ha par agriculteur".

"L'aubergine Bt est d'ailleurs la seule nouvelle espèce qui a passé le stade de la culture en 2014 : soja, maïs, coton et colza restant très largement majoritaires", note Inf'Ogm pour qui "l'analyse de ce rapport prouve que l'engouement pour les OGM ne redémarre pas. Si les maïs et soja transgéniques ont été adoptés rapidement sur le continent américain, les autres plantes stagnent et les autres continents restent globalement prudents, pour ne pas dire hostiles, à cette technologie".

Source AFP

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires