Maïs : Chrysomèle : les producteurs seront indemnisés

SC

Pour la première fois cette année, les producteurs touchés par la lutte obligatoire contre la chrysomèle du maïs (Diabrotica Virgifera) vont bénéficier d'indemnisations, confirme l'Association des producteurs de maïs dans sa lettre économique AGPM-INFO

« Le dispositif dit de mécanisme de solidarité» a pour vocation de mutualiser des fonds permettant l'indemnisation des agriculteurs qui jouent actuellement le rôle de barrière sanitaire et de garantir l'accompagnement financier de l'État », explique l'AGPM. Un dispositif indispensable au soutien des maïsiculteurs les plus touchés, en particulier en Alsace et en Rhône-Alpes.

Le dispositif est en cours de finalisation mais il sera opérationnel pour les dossiers de cette année. Aussi, pourront être prises en charge les conséquences économiques de la lutte :

- en « zone focus » avec un objectif de 100 % en raison de la lourdeur des mesures (suppression du maïs 2 années sur 3, traitements obligatoires)

- en « zone sécurité » dans laquelle la rotation sera largement indemnisée, les traitements l'étant partiellement.

ce plan de financement reposera sur un accord interprofessionnel créant une cotisation limitée dont l'assiette serait les doses de semences de maïs vendues dans l'hexagone. Cette solidarité professionnelle permet d'assurer un financement à 50-50 avec l'État. Ainsi, si un producteur en zone focus est obligé d'arrêter de produire du maïs pendant deux ans, sur une perte de 100 %, la caisse prendra 50 % et l'État 50 %.

« Ce dispositif devrait préfigurer le futur fonds de mutualisation sanitaire et environnemental prévu dans le bilan de santé, voire même tester un des outils possibles dans le cadre de la future PAC » précise AGPM-INFO.

La chrysomèle des racines du maïs est un insecte, de l'ordre de coléoptères, ravageur des cultures de maïs, présent dans toute la zone de culture intensive du maïs aux États-Unis et au Canada, nouvellement apparu en Europe, et repéré en France depuis 2002.

Source AGPM-INFO juillet 2009

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier