Maïs grain : un rendement moyen estimé à 90,7 q/ha

Maïs grain : un rendement moyen estimé à 90,7 q/ha
En irrigué, le rendement du maïs grain devrait atteindre 103 q/ha (DR)

La pluviométrie abondante du mois de juillet a été bénéfique au développement du maïs en France. Que ce soit pour le maïs grain ou le maïs-fourrage, les rendements et productions sont prévues à la hausse.

D’après les premières estimations du ministère de l’Agriculture, la récolte totale de maïs grain (hors  semences) s’établirait à 15,1 Mt en 2014  soit une hausse de 2,5 % sur un an. Le rendement est, pour l’instant, estimé à 90,7 q/ha, en hausse de 6,8 q/ha sur un an.

Par rapport à 2013, il augmenterait dans la plupart des régions. Il atteindrait 81 q/ha en Aquitaine, 85 q/ha en Poitou-Charentes et dans les Pays de la Loire, 96 q/ha dans le Centre et en Midi-Pyrénées, 99 q/ha en Rhône- Alpes et 111 q/ha en Alsace.

Les parcelles en sec auraient particulièrement profité des précipitations, avec un rendement prévu à 83 q/ha au niveau national, soit 7,6 q/ha de plus qu’en 2013. Le rendement du maïs grain irrigué serait de 103 q/ha (+ 4,3 q/ha).

La production de maïs fourrage est prévue à 18,9 Mt, en hausse de 1,6 % sur un an grâce à des rendements plus élevés qu’en 2013. "La répartition entre maïs grain et maïs-fourrage n’est toutefois pas stabilisée à cette période de l’année", précise le ministère dans sa publication Agreste. Des transferts de surfaces vers ou depuis l’ensilage pourraient survenir comme c’est souvent le cas dans les régions d’élevage.

Source Agreste - Ministère de l'Agriculture

Sur le même sujet

Commentaires 11

geo

@Bazar: Essayez de faire preuve d'objectivité dans votre discours. Le prix de revient d'une tonne de céréale est bien inférieur à 170€ et lorsque je vous annonce que 180€ est un prix rémunérateur, je vous assure que je ne suis pas si éloigné que ça des réalités. Dans la même lignée, vous désherbez avec une pioche pour travailler 70H/semaine? Enfin, "ceux qui travaillent 35H" sont jusqu'à preuve du contraire, ceux qui vous permettent d'écouler votre production. Je connais très bien le monde agricole et je peux vous assurer que vous ne lui rendez pas service en répandant ce discours pessimiste parfois éloigné des réalités.

Bazar

Merci géo donc gazole avait bien raison on est loin des 230 et le gazole , le prix des pièces des intrants et la liste est longue ont bel et bien augmente . Ce qui donne raison à ceux qui se sont agrandi
Et à 180 pac incluse non ce n est pas correcte puisqu on estime atteindre les prix de revient a 170 ou 180 , bref il reste pas lourd mais à entendre géo c normal de travailler 70 ou 80 heures semaines , avoir des gros emprunts sur le dos et en plus pas gagner grand chose, oui tu as raison ça permet au gens au 35h de trouver de la nourriture à bons comptes afin de pouvoir profiter de loisir sur le dos de ceux qui travaillent

eleveur

la PAC est un autre probleme, elle devrai un complement de revenu sur les mauvaises années afin de pouvoir payer ses charges ainsi que le producteur, mais mois élevé sur les bonnes années.

Elle devrai etre enfin PLAFONNéE, pour eviter les derives...

geo

@gazole2875: En 1989, vous n'aviez pas de PAC versée directement sur votre compte mais des aides existaient quand même. Concrètement, le prix du maïs était sur-payé par rapport au marché pour garantir un revenu. Depuis 1992, vous touchez la PAC de manière directe et vous êtes rémunéré suivant le prix réel du marché.
A 150€ + PAC, vous arrivez à 180€/T; et vous savez comme moi que même avec un GNR à 0,75€/L, ça reste correct. Par contre, aujourd'hui, le prix n'est pas à 150€/T net mais c'est un autre débat car mon post n'a pas pour but de débattre sur le prix aujourd'hui mais plutôt de remettre les prix dans un contexte PAC qui a évolué entre 1989 et aujourd'hui.

GAZOLE2875

La récolte sera bien meilleure que l'an dernier c'est sur , mais a 150€ la tonne on est loin de 1989 ou on la vendait 230€ et le gasoil été 0,20€ le litre . A bon entendeur salut

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier