Maïs : Une récolte française en hausse de 2,5%

Malgré une récolte record, le bilan mondial de maïs serait très tendu. Dans ce contexte, les cours du maïs sont supérieurs à ceux de certains blés.

Selon le CIC, la récolte mondiale de maïs, à 849 Mt, dépasserait de 3% le record de la dernière campagne. Pour l'Union européenne, la récolte de maïs grain est estimée à 61,5 Mt au 23 août 2011, elle dépasserait de 6% la production moyenne des cinq dernières années. En France, selon les estimations du service statistique du ministère, au 1er septembre, la production progresserait de 2,5 % par rapport à 2010, à 14,3 Mt, grâce à une hausse des rendements mais resterait 2% en dessous de la moyenne 2006-2010.

Une consommation mondiale supérieure à la production

Aux États-Unis, elle serait stable par rapport à 2010, atteignant 317 Mt au 12 septembre, selon l'USDA. Après un printemps pluvieux qui a retardé les semis, les cultures sont mises à mal cet été en raison d'une sécheresse prolongée qui pénalise les rendements. En Argentine au contraire, la production progresserait nettement (+ 25 %), se haussant à 27,5 Mt. La récolte ukrainienne augmenterait elle aussi. Avec 10 Mt de maïs exportable en 2011/2012, l'Ukraine renforcerait sa place parmi les principaux exportateurs mondiaux de maïs, devançant le Brésil.

D'après le CIC, contrairement au bilan mondial en blé, qui atteindrait l'équilibre pour 2011/2012, les perspectives semblent plus instables pour le maïs : pour la deuxième campagne consécutive, la consommation resterait supérieure à la production et les stocks de report chuteraient à 118 Mt, rendant le rapport Stocks/Consommation inférieur à 14 %.

Selon l'USDA, la consommation de maïs au niveau mondial progresserait de 2 %, tant pour l'alimentation animale que les autres utilisations. Au niveau mondial, l'utilisation de maïs pour la production d'agrocarburants augmenterait légèrement par rapport à 2010/2011.

Les cours du maïs dépassent ceux de certains blés

En conséquence d'un bilan mondial tendu, les cours du maïs sont très hauts en ce début de campagne, tant au niveau mondial que sur les marchés européens, notamment français. À Chicago, le cours du maïs se juche en moyenne à 275 $/t, (soit 190 euros/t) pour juillet-août 2011, dépassant même 200 euros/t début septembre. En 2010, le cours maïs n'était que de 115 €/t en moyenne pour ces deux mois d'été. Le prix du maïs à Chicago dépasse en 2011 celui du blé, qui atteint 256 $/t (soit 178 €/t) en moyenne sur ces deux mois. Il se rapproche du cours moyen du blé américain Soft Red Winter (196 €/t), mais reste nettement inférieur à la variété Hard Red Winter (223 €/t).

En France, le maïs Fob Bordeaux de la récolte 2011 s'élève à 204 €/t sur juillet-août, légèrement au-dessus du prix du blé tendre rendu Rouen (198 €/t). En août 2011, le maïs se juche 14% au-dessus de son prix d'août 2010, tandis que le prix du blé se replie légèrement par rapport à 2010 (- 5 %).

Source Agreste Conjoncture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier