Marché mondial : L'Iran achète massivement son blé aux USA

SC

En proie à la sécheresse, l'Iran s'est tourné vers les États-unis pour se fournir en blé, une première depuis 27 ans.

Selon un rapport du ministère américain de l'Agriculture (USDA), l'Iran a acheté environ 1,18 million de tonnes de blé dur aux États-unis depuis le début de la campagne 2008/09, en juin. Ce chiffre représente déjà presque 5% des exportations américaines annuelles prévues. Les dernières importations iraniennes de blé américain remontaient à la campagne 1981/82.

La production de blé de l'Iran, en proie à une grave sécheresse depuis plusieurs mois, devrait se limiter à environ 10 Mt cette année, alors que les besoins dépassent les 15 Mt. La récolte américaine a été la première disponible sur les marchés, avant l'Union européenne, la Russie, l'Ukraine et l'Australie, où la moisson ne débute que dans plusieurs mois.

Sur le plan intérieur, ces importations constitueraient un sérieux revers pour l'Iran, qui a fait de l'autosuffisance agricole une priorité. Mais après avoir incité les agriculteurs à cultiver plus de blé, Téhéran a négligé la récente flambée des cours sur les marchés internationaux et a maintenu inchangés les prix des céréales. Beaucoup de producteurs ont donc décidé d'abandonner cette culture cette année.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier