Monsanto fait appel de sa condamnation

La firme agrochimique américaine Monsanto, jugée "responsable" lundi de l'intoxication d'un agriculteur français, va faire appel de la décision du Tribunal de grande instance de Lyon.

 "La démonstration du lien de causalité entre le désherbant Lasso et les symptômes rapportés par Monsieur François fait défaut", a affirmé Monsanto pour expliquer sa décision.  "Nous sommes en désaccord sur le fait qu'un préjudice ait pu être causé accidentellement par Lasso ou sur le fait que Monsanto ait laissé faire ce préjudice", a ajouté la société dans son communiqué qui précise :  "Nous sommes déçus par la décision du Tribunal et allons donc faire appel".

 Monsanto a été jugé "responsable" de l'intoxication à l'herbicide en 2004 de Paul François suite à l'inhalation du produit Lasso et condamné à l'indemniser entièrement de son préjudice, ce qui constitue une première en France.

Source afp

Sur le même sujet

Commentaires 4

bikeman

Monsanto,une firme pour laquelle une seule chose compte:Le profit
Une firme qui se fiche royalement des problèmes de santé de ses clients ainsi que la pollution de nos sols
Il serait grand temps que chacun de nous en prenne conscience car c'est une triste réalité
Ayons enfin un comportement responsable,on ne peut continuer à polluer indéfiniment la planète sans que nos enfants et petits enfants payent la facture de notre attitude

yan44

il est trop facile de rejeté la faute a la firme,2solutions s'offrent à nous:se protégé;ou ne pas utiliser de produits phytosanitaires

fanche

Qui d'entre nous n'a pas eu des malaises apres avoir manipulé des herbicides ou autre pesticides? Ces produits sont dangereux.
La condamnation de Monsanto est une bonne mise au point. J'espere que le collègue va tenir bon contre cette firme sans foi ni loi (sauf celle du business!)

fanche

Qui d'entre nous n'a pas eu des malaises apres avoir manipulé des herbicides ou autre pesticides? Ces produits sont dangereux.
La condamnation de Monsanto est une bonne mise au point. J'espere que le collègue va tenir bon contre cette firme sans foi ni loi (sauf celle du business!)

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier