Orama est prêt à « produire mieux » seulement si c’est « plus »

Nicole Ouvrard - Réussir Grandes Cultures Février 2012

Orama est prêt à « produire mieux » seulement si c’est « plus »
Philippe Pinta, président d’Orama. « Il faut produire plus partout dans le monde. La France doit prendre sa part de responsabilité. » © G. Omnès

Dans le slogan « produire plus et mieux » scandé au Sommet du végétal les 18 et 19 janvier derniers à Dijon, les responsables d’Orama insistent sur le « produire plus », considérant que les agriculteurs français avaient déjà fait l’effort de « produire mieux » et que la réglementation cherchait à les brider. Philippe Pinta, président d’Orama, a insisté sur la nécessité, et même le devoir, de produire plus « partout, y compris en Europe », pour répondre aux besoins croissants de la population mondiale. « Un moyen de lutter contre la volatilité est de produire plus dans des régions au climat stable. C’est la chance unique de notre pays. »

Meilleure efficience des intrants

Pour Jean-Paul Renoux, ingénieur d’Arvalis, « des rendements stables et surtout prévisibles sont les meilleurs garants pour éviter les fuites de nitrates ». « Nous sommes les leaders mondiaux de l’ajustement des doses d’azote avec 1,3 million d’hectares suivis grâce aux images satellites », souligne Gérard Morice, directeur délégué d’Arvalis. Fini la gabegie ; en trente ans, les agriculteurs ont amélioré de 30 % l’efficience de l’azote ainsi que de l’eau d’irrigation.
Mais en ce qui concerne les produits phytosanitaires, Xavier Reboud, chercheur à l’Inra l’affirme : « On a surutilisé la protection phytosanitaire. Et aujourd’hui, il y a encore une marge que l’on n’exploite pas assez. »
Christian Rousseau, président de Nouricia, a réagi. « Je n’entends pas dans les débats d’idées novatrices pour produire mieux, or c’est une donnée incontournable. Il faut travailler sur l’agro-écologie et que les propositions viennent du monde agricole avant qu’elles ne soient imposées par l’administration. »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier