Pesticides: les recommandations de l'Anses "seront appliquées" (Royal)

Pesticides: les recommandations de l'Anses "seront appliquées" (Royal)

Les recommandations de l'Agence française desécurité alimentaire et sanitaire (Anses) sur les néonicotinoïdes, despesticides accusés de contribuer fortement au déclin des abeilles, "serontappliquées", a affirmé jeudi Ségolène Royal.

Dans un avis remis le 12 janvier à la ministre de l'Ecologie, l'Anses avait recommandé  au gouvernement d'étendre un moratoire sur les néonicotinoïdes aux céréales d'hiver. "Ces recommandations seront appliquées", a déclaré Mme Royal dans une allocution à l'ouverture d'un colloque sur "les perturbateurs endocriniens et leurs effets sur les écosystèmes et la santé humaine". "Si vous confiez des responsabilités à une agence dont c'est le métier et qu'ensuite on ne suit pas les recommandations, il y a un dysfonctionnement", a-t-elle souligné ultérieurement devant la presse, en marge du colloque.

Raison

"Mon travail de ministre de l'Ecologie et du Développement durable c'est d'appliquer les recommandations qui sont faites par l'Anses", a-t-elle dit. Interrogée sur l'annonce lundi par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll de la création d'un groupe de travail pour étudier la proposition de l'Anses, Mme Royal a estimé qu'il avait "raison". M. Le Foll n'est pas favorable à l'interdiction des néonicotinoïdes, jugeant que les agriculteurs n'ont pas aujourd'hui d'alternatives pour remplacer cette catégorie de pesticides très controversée. "Il faut faire les choses non pas de façon idéologique mais de façon pragmatique", a souligné Mme Royal. "Il est évident" que les recommandations de l'Anses doivent être "appliquées de façon à ce quelles soient efficaces, qu'elles entrent effectivement en application. Ca se fait en partenariat, et Stéphane Le Foll a raison, avec la profession agricole", a-t-elle dit.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

freiheit

notre ministre defend le blé ::::: celui qui remplie ses poches le reste y s en f....!!!!

gigi45

Je ne savais pas que la ministre défendais le blé!
D'autant plus qu'elle se prépare à interdire le gaucho sur blé et orge semés en automne!

david

Il est vrai que pour le mais nous avons une alternative. Je souhaiterais simplement que notre ministre nous la communique. Ceci simplement pour enrichir nos connaissance.
il est regrettable que nos culture de mais si importante dans le sud ouest ne sois pas defendu par notre ministre de la meme façon que le blé par exemple

Bien cordialement

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires