Plantes transgéniques : Des scientifiques émettent des réserves sur la pomme de terre OGM

SC

Plantes transgéniques : Des scientifiques émettent des réserves sur la pomme de terre OGM

Des scientifiques consultés par l'EFSA ont émis pour la première fois des réserves sur l'innocuité de l'Amflora, la pomme de terre OGM conçue par BASF.

A la demande de la Commission européenne, appelée à se prononcer sur l'autorisation de la culture de l'Amflora, l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments a consulté deux panels de 21 experts scientifiques.

Pour la première fois, l'avis scientifique n'a pas été unanime : deux d'entre eux ont estimé qu'il serait imprudent de minimiser des effets négatifs sur la santé et jugé probable des conséquences de la culture de la pomme de terre sur l'environnement par la dissémination.

Amflora enrichie en amylopectine

La Commission européenne s'est refusée à tout commentaire et va analyser, en détail, l'avis de l'EFSA. Le groupe BASF estime, pour sa part, que ces désaccords sont « minoritaires » et que « l'évaluation rendue par l'EFSA permet à la Commission d'approuver Amflora ».

L'Amflora est une semence de pomme de terre enrichie en amylopectine, un composant de l'amidon utilisé par l'industrie pour fabriquer des textiles, du béton ou du papier. Mais elle contient également un gène marqueur de résistance aux antibiotiques.

BASF demande à Bruxelles d'autoriser sa culture uniquement à des fins industrielles, mais admet ne pas pouvoir exclure que cette pomme de terre génétiquement modifiée se retrouve dans l'alimentation.

Source d'après AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier