Port de Rouen : Un projet de dragage du chenal pour augmenter les capacités d'accueil de vraquiers

Nicole Ouvrard

Le projet d'amélioration des accès maritimes du port de Rouen passe une nouvelle écluse avec la réalisation de l'enquête publique qui s'est déroulée du 28 mars au 29 avril. Le dossier a été déposé dans 76 communes de la Seine-Maritime, de l'Eure et du Calvados. Les travaux prévus consistent en un arasement des points hauts du chenal en Seine de Honfleur à Rouen, soit un dragage de 40 centimètres en moyenne sur 17 % de la surface du fleuve. L'objectif est de permettre l'accès aux vraquiers de 43 000 à 58 000 tonnes, et ainsi de pouvoir accueillir 80 % de la flotte des 30 prochaines années.

Les autorités du Port de Rouen tablent sur 40 % d'activité supplémentaire d'ici 2020. (R. Hondier/Port de Rouen)

Les autorités du Port de Rouen tablent sur 40 % d'activité supplémentaire d'ici 2020. (R. Hondier/Port de Rouen)

Destination des sédiments

Les autorités portuaires espèrent un gain de 10 millions de tonnes de trafic par an, correspondant à 40 % d'activité supplémentaire d'ici 2020. Le projet a fait l'objet de grands débats sur les conséquences environnementales, notamment sur la destination des sédiments. Les travaux s'étaleraient de fin 2011 à 2015.

Source Réussir Grandes Cultures Mai 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires