Prévention : Incendies du fourrage : prévenir les risques

Arezki Yaïche

Prévention : Incendies du fourrage : prévenir les risques

Un incendie sur vingt se déclenche à cause de l'échauffement du fourrage, dont un sur deux entre le 10 juin et le 10 juillet (statistiques Pacifica 2003/2007 Contrat Multirisque Agricole). D'énormes pertes sur les exploitations agricoles pourraient être évitées en surveillant régulièrement la température et en assurant un bon séchage du fourrage.

Une vraie catastrophe pour l'équilibre financier d'une exploitation agricole. La moitié des incendies de fourrages se termine par la destruction du bâtiment de stockage, sans compter la perte d'une année de récolte. Ce type d'incendie s'explique souvent par des balles de foin stockées trop humides. Un foin bottelé trop humide subit des échauffements dus à l'activité microbienne. C'est donc cette sur-fermentation qui en plus de dégrader la qualité nutritive du foin peut provoquer des incendies.
Limiter le risque d'incendie passe ainsi par le stockage de balles de foin les plus sèches possibles et par une grande vigilance. Même si une récolte précoce (courant mai) permet d'obtenir un foin appétant et riche en énergie, les contraintes météo (manque de chaleur) et charges de travail ne permettent pas toujours de réaliser une récolte et un séchage dans des conditions optimales. Le séchage sera donc plus long et le risque que le foin soit trop humide augmentera la menace d'incendie. Le séchage du foin doit donc être complet avant stockage (moins de 15% d'humidité résiduelle) pour assurer une conservation sécurisée dans le bâtiment. Toutefois, une fois stocké, le risque d'échauffement (donc d'incendie) du foin reste important. La vérification régulière de la température pendant stockage (avec une sonde de température d'une centaine d'euros) est donc un moyen simple de s'éviter bien des soucis (voir le schéma ci-dessous).

Pacifica secteur prévention

Pacifica secteur prévention

Quelques conseils pour le stockage :

• Réaliser la récolte du fourrage lorsqu'une période de beau temps suffisamment longue pour un séchage au sol efficace est annoncée.
• Entreposez dans des locaux suffisamment aérés et surveillez régulièrement la température.
• Eviter les balles de foin trop denses, plus sensibles à l'échauffement du fourrage.

Surveiller la température est primordial

TC°<45C° = FERMENTATION NORMALE : vous devez surveiller la température tous les 4-5 jours grâce à une sonde.

Entre 55 et 65C°: Foin gris poussiéreux devient de plus en plus brun caramel
-Danger : cherchez les endroits à l'origine de la surchauffe
-Aérez les tas à partir du sommet
-Prévoyez un extincteur à eau à proximité

70C°: FOIN BRUN NOIR :
-Eviter l'incendie en sortant les balles de foin et prévoir un extincteur à eau

80C°: DANGER IMMINENT
-Avertir les pompiers
-Sortir les animaux et le matériel pour éviter les pertes
-Fermer portes et ouvertures pour éviter renouvellement de l'air

88C° : DEBUT D'INCENDIE
- PREVENEZ ET ATTENDEZ LES POMPIERS !

Source Secteur Prévention Pacifica (J.L)

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier