Prix du blé : Augmentation de plus de 15% en raison du temps sec

Prix du blé : Augmentation de plus de 15% en raison du temps sec

Les prix du blé au niveau mondial ont progressé de plus de 15% depuis un mois en raison du temps sec qui prévaut depuis février sur l'Europe du nord, y compris la France, et qui pourrait entraîner une baisse de la production, a estimé Agritel, société spécialisée sur les marchés des matières premières agricoles.

« Le manque de précipitations intervient en pleine croissance végétative des céréales. Il laisse envisager une baisse du potentiel de production pour la prochaine récolte », a expliqué Michel Portier, directeur d'Agritel, qui souligne aussi que les températures sont supérieures à la normale.

Outre la France, ce temps sec touche une partie de l'Europe du nord

Les prévisions météorologiques à court terme misent sur une poursuite des actuelles conditions climatiques.

La situation est « délicate » car les stocks de blé européens à l'issue de la campagne 2010 -avant l'arrivée de la nouvelle récolte- devraient être « extrêmement faibles, de seulement 12,5 millions de tonnes, soit l'équivalent de 30 jours de consommation », rappelle M. Portier.

« Ces réserves tendues ne laissent que peu de place à un problème climatique à l'échelle française ou européenne sur la nouvelle récolte », ce qui explique que « les prix du blé ont progressé depuis un mois de +15% », toujours selon l'expert d'Agritel.

A la suite des catastrophes climatiques qui ont touché l'an dernier la Russie et l'Australie, deux des huit principaux exportateurs de blé dans le monde, l'Europe a pris le relais et exporté vers les pays du Maghreb et du Moyen-Orient.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier