Russie : baisse des prévisions de récolte de céréales

Russie : baisse des prévisions de récolte de céréales

Alors que l’USDA a déjà abaissé les prévisions de récolte de blé en Russie, le gouvernement russe serait sur le point, lui aussi, de réévaluer ses chiffres alors que de nombreuses régions agricoles du pays sont touchées par la sécheresse.

Le département américain de l'Agriculture (USDA) a abaissé une nouvelle fois mercredi les prévisions de production mondiale de blé pour la campagne 2012/2013, en Russie notamment, estimant que la récolte y serait en recul de 4 millions de tonnes pour atteindre 49 millions de tonnes.

Selon le directeur du cabinet SovEcon, spécialisée dans l'analyse du secteur agricole, Moscou va aussi être contraint d'abaisser ses prévisions. Car hormis dans la région centrale de Russie (région administrative d'une superficie de 650 km2 autour de Moscou), la situation va "de relativement mauvaise à carrément mauvaise", observe-t-il. L'expert prédit une récolte totale d'environ 80 millions de tonnes, dont 48,5 millions de tonnes de blé.

Selon l'Institut russe de conjoncture du marché agraire (Ikar), la production de blé devrait s'établir à 47 ou 48,5 millions de tonnes, sur une récolte totale de céréales toutefois proche des prévisions gouvernementales, estimées à 84 millions de tonnes.

Signe que la situation est tendue, les prix du blé ne cessent d'augmenter depuis fin mai. Selon Sovecon, au 6 juillet, le prix moyen de la tonne de blé de classe 4 était de 7.750 roubles, soit une hausse de 675 roubles comparé à la semaine précédente.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier