Sécheresse : L'Argentine décrète l'état d'urgence agricole

Le gouvernement argentin a décrété l'état d'urgence agricole dans les zones fortement affectées par une sécheresse historique.

Cette mesure va permettre d'exonérer les agriculteurs d'une vaste région de la Pampa du paiement d'impôts durant un an. Elle était réclamée par les producteurs agricoles qui ont subi de lourdes pertes liées à la sécheresse. Quelque 1,8 million de vaches sont mortes, privées de pâturage, et la moitié de la production de blé et maïs serait d'ores et déjà perdue.

La présidente Kirchner a également annoncé que le gouvernement renonçait à percevoir certaines taxes pour un montant de quelque 57 millions de dollars. La sécheresse qui sévit actuellement est la pire de ces cinq dernières années. Le manque d'eau menace aussi les récoltes de soja, principale culture du pays.

Selon des estimations privées, les pertes générées par la sécheresse atteignent quatre milliards de dollars, alors que l'État va subir une baisse de ses rentrées fiscales de l'ordre de 1,88 milliard de dollars.

L'Argentine est le premier exportateur mondial de farine et d'huile de soja et quatrième de blé, deuxième de maïs et troisième de grains de soja, selon le ministère de l'Agriculture des États-unis.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires