Sécurité au travail : Un détecteur de champ électrique pour éviter les accidents

Ludovic Vimond

Chaque année, plus de trois personnes décèdent sur des machines agricoles à cause de contact avec des lignes électriques. Chargeurs télescopiques, bennes levées, moissonneuses-batteuses, ensileuses… La liste des engins agricoles susceptibles d'accrocher les lignes électriques est longue.

Un capteur sur le toit des cabines

Déplorant deux victimes, dont une personne décédée lors d'un chantier d'ensilage, la Cuma des Crêtes dans les Ardennes a cherché des solutions pour que ce genre d'accidents ne survienne plus, après concertation avec l'ERDF, la FNCuma, l'EDT, la SitmaFGR et la Mutualité sociale agricole.

Les membres de la Cuma ont opté pour un détecteur de champ électrique, composé d'un capteur sur le toit de cabine de l'ensileuse et d'un boîtier informant, par des signaux sonores et lumineux, de la proximité (moins de 30 m) d'une ligne électrique. Le dispositif peut être désactivé sur la route.

Répandu sur les engins de chantier, cet équipement est quasiment inconnu dans le monde agricole alors qu'il se révèle efficace.

L'opérateur est averti de la proximité d'une ligne électrique par des signaux sonores et lumineux. Il peut plus facilement se concentrer sur son travail. (L. Vimond)

L'opérateur est averti de la proximité d'une ligne électrique par des signaux sonores et lumineux. Il peut plus facilement se concentrer sur son travail. (L. Vimond)

Source Réussir Grandes Cultures Octobre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier