Semences de maïs : craintes de pénurie

SC

Semences de maïs : craintes de pénurie
La France multiplie annuellement entre 50 et 55 000 ha de semences de maïs (DR)

La Fédération nationale française de la production de semences de maïs et de sorgho (FNPSMS) attire l’attention sur la forte réduction en Europe des disponibilités en semences de maïs pour les prochains semis 2012.

Le stock en semences de maïs au niveau de l’UE représentait au 30 juin 2011 moins de 50% d’une année de ventes et le ratio prévisionnel au 30 juin 2012 devrait encore se réduire pour être en-dessous des 40 %. Un niveau qui, selon  la Fédération, devrait engendrer des pénuries sur un certain nombre de variétés.

Cette pénurie serait liée aux bons résultats 2011 du maïs grain, tant au niveau des rendements que des prix, mais aussi à une production de semences 2011 inférieure aux attentes en raison des mauvaises conditions météorologiques de l’été, notamment en Europe Occidentale.

Il en résulte, en Europe, un déséquilibre entre offre et demande de semences de maïs pour la prochaine campagne, « dans un contexte technique et économique européen qui se traduira par une augmentation des surfaces en maïs grain et fourrage, mais aussi de la demande en génétique de qualité » précise la FNPSMS.

La France, la Hongrie et la Roumanie totalisent 80 % de la production de semences de maïs de l’Union Européenne à 27. La France, premier producteur européen et premier exportateur mondial de semences, multiplie annuellement entre 50 et 55 000 ha de semences de maïs et produit de 180 à 200 000 tonnes d’hybrides commerciaux dont 55 % sont exportés quasi exclusivement en Europe.

La France multiplie annuellement entre 50 et 55 000 ha de semences de maïs

Source FNPSMS.

Sur le même sujet

Commentaires 1

jj40

encore une raison pour augmenter le prix des semences

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier