Semences : Renforcer la recherche publique sur les OGM

Nicole Ouvrard

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) vient de rendre un avis intitulé « Semences et recherches : des voies de progrès ». L'objectif est que « la semence reste un fleuron de notre économie, car la France est l'un des leaders mondiaux de ce secteur », a souligné Joseph Giroud, le rapporteur. Afin de dynamiser la filière, l'instance consultative considère comme nécessaire une meilleure structuration des PME françaises et le renforcement des partenariats de recherche entre le secteur public et le secteur privé au niveau européen. « La recherche publique, garante de l'intérêt collectif et du respect de principe d'ordre éthique, doit intensifier ses travaux sur les OGM qui ne doivent pas devenir l'apanage des grandes multinationales semencières. »

Joseph Giroud, rapporteur de l'avis. « L'Inra a marqué le pas sur les OGM. On a laissé une voie royale au sociétés privées. » (N. Ouvrard)

Joseph Giroud, rapporteur de l'avis. « L'Inra a marqué le pas sur les OGM. On a laissé une voie royale au sociétés privées. » (N. Ouvrard)

Source Réussir Grandes Cultures Avril 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier