Semences : Syngenta rachète l'activité tournesol de Monsanto

Le groupe suisse Syngenta, numéro un mondial de l'agrochimie, a finalisé l'acquisition des activités semences de tournesol hybride de son homologue américain Monsanto, contre paiement de 160 millions de dollars.

Cette opération, annoncée en août 2009 pour 160 millions de dollars, intervient après des « procédures d'autorisation initiées auprès de la Commission européenne », précise le groupe dans un communiqué. Syngenta s'est notamment engagé à « céder certains actifs corporels, droits de propriété intellectuelle et contrats », sans préciser lesquels.

«Cette acquisition complète idéalement nos activités mondiales sur le marché du tournesol. Elle renforcera notre position en Europe et en Amérique latine, deux régions clés dans la culture du tournesol, et nous permettra d'étoffer notre offre aux producteurs», explique le directeur des Opérations de Syngenta Seeds. Ce rachat inclut le matériel génétique, la recherche et le développement de semences de tournesol hybrides.

À l'échelle mondiale, environ 24 millions d'hectares sont consacrés à la culture du tournesol. Les principaux pays producteurs de tournesol sont la Russie, l'Ukraine, l'Argentine, la France et l'Europe centrale. Le marché des semences de tournesol est estimé à environ 700 millions de dollars. Syngenta figure parmi les leaders mondiaux pour ses activités. Le groupe emploie plus de 24.000 personnes dans plus de 90 pays.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier