Semis d'hiver : Les soles de blé tendre et de colza évoluent peu

SC

Les surfaces semées en France en céréales d'hiver, pour la campagne 2008-2009, sont évaluées à 7,2 millions d'hectares, identiques à celles récoltées en 2008.

Après cinq années de hausse consécutive, les surfaces en céréales d'hiver stagneraient en 2009 mais dépasserait de 5 % la moyenne quinquennale 2004-2008.

Les surfaces de blé marquent le pas

Estimée à 5 millions d'hectares, la sole du blé tendre d'hiver serait en très léger retrait par rapport à 2008 (- 0,5 %). Ce repli pourrait être du en partie à la baisse des cours du blé. Les variations divergent suivant les régions, de - 4 % à + 10 %. Ainsi, la sole est en baisse de 0,4 % dans le Centre, première région productrice, alors qu'en Picardie, deuxième région productrice, elle stagne.

Les surfaces de blé dur d'hiver suivent la même tendance que pour le blé tendre d'hiver (- 0,7 % par rapport à 2008). Elles seraient en baisse dans les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, mais augmenteraient dans le Centre.

L'orge continue sa progression

Faisant suite à une augmentation de quatre années successives, la sole en orge d'hiver augmenterait de 1,5% par rapport à 2008, et atteindrait 1,3 million d'hectares. Elle dépasserait de 12 % la moyenne des cinq dernières années. La hausse atteindrait 2 % dans le Centre et 1 % en Bourgogne.

Avec 64 milliers d'hectares, les surfaces semées en avoine d'hiver augmenteraient également de 1 % alors que celles de seigle baissent de 2 %. Quant à la surface de triticale, elle augmenterait légèrement, prolongeant ainsi la reprise à la hausse de 2008.

La sole de colza demeure stable

Après les fortes augmentations en 2006 et 2007, puis le repli non moins important en 2008, la sole de colza d'hiver se stabiliserait pour la prochaine campagne. Estimée à 1,4 million d'hectares, elle resterait néanmoins à un niveau élevé, 6 % au dessus de la moyenne 2004-2008. Elle serait en hausse dans les deux premières régions productrices (Centre et Champagne-Ardenne), et en baisse Bourgogne.

 

Sources Agreste

Sources Agreste

 

Source Agreste

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier