Surfaces 2008 : Le blé progresse, le colza et le pois reculent

SC

En France, les surfaces semées en céréales à paille atteindraient 7,67 millions d'hectares, pour la campagne 2007-2008. Le blé tendre gagne 250.000 ha aux dépens du colza et des pois.

Selon les dernières estimations du ministère de l'Agriculture, les surfaces dédiées aux céréales à paille sont en hausse pour la cinquième année consécutive (+ 4 % en 2008). Elles atteindraient + 5 % par rapport la moyenne quinquennale 2003-2007, soit leur meilleur niveau depuis 24 ans ! Leur progression globale par rapport à 2007 est estimée à 280.000 ha.

Blé tendre : + 250.000 ha

La sole de blé tendre, estimée à 5 millions d'hectares, progresse de 5 %, avec un gain de surfaces de 250.000 hectares. Les surfaces sont en hausse dans toutes les régions. Elles gagnent 5 % dans le Centre, 4 % en Picardie et 10 % en Poitou-Charentes qui détient la plus forte progression.

A l'inverse, les surfaces de blé dur diminuent de 20.000 ha, soit 3,5 % par rapport à 2007. Toutefois, elles dépassent de 5 % la moyenne des cinq dernières années. Les superficies perdent 4 % en Midi-Pyrénées, première région productrice avec 29 % des surfaces.

Estimée à 1,75 millions d'hectares, la sole d'orge augmente de 3 % et gagne 50 000 hectares. Elle est en hausse pour la troisième année consécutive. Cet accroissement concerne la majorité des régions. Avec 328 000 hectares, la sole de triticale est également en hausse de 1 %.

Colza : - 135.000 ha

Les surfaces de colza diminuent de 8 % par rapport à 2007, après une augmentation continue depuis 2003. La perte s'élève à 135 000 hectares. Estimées à 1,5 million d'hectares, elles restent néanmoins à un niveau élevé, soit 15 % au dessus de la moyenne 2002-2006. La sole des principales régions productrices est en baisse. Elle atteint – 6 % dans le Centre, - 7 % en
Champagne-Ardenne, et -3 % en Bourgogne.

Les surfaces de protéagineux chutent également. La sole de pois recule de 14 % et s'effondre de 52 % par rapport à la moyenne quinquennale 2003-2007. Avec 140.000 hectares elle retombe à son niveau d'il y a 25 ans. Seules les surfaces de féveroles sont en augmentation par rapport à 2007, mais restent cependant en retrait de -26 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Source Agreste Conjoncture

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires