Un engouement pour les semences fermières cette année encore

Lucie Debuire

Un engouement pour les semences fermières cette année encore
Isabelle et Laurent Vovard (à droite), agriculteurs en Mayenne, font appel à Stéphane Jouatel pour le tri et le traitement de leurs semences de céréales. - © L. Debuire

De plus en plus d'agriculteurs choisissent les semences de ferme, a constaté une fois encore le Staff, syndicat des trieurs à façon français. « En 2017, 60 % des agriculteurs français choisiraient des semences de ferme, contre 40 % en semences certifiées », estime Sylvain Ducroquet, président du Staff, lors d'un voyage de presse en Mayenne, le 31 août dernier. Selon lui, la principale motivation reste le coût. « Avec des céréales peu chères, il est plus avantageux de faire appel à un trieur. » Mais les services proposés par ces professionnels attirent de nouveaux agriculteurs. Notamment ceux adeptes des mélanges de variétés. Les semenciers commencent tout juste à commercialiser ce type de semences. Que ce soit en bio ou en conventionnel, les agriculteurs reconnaissent la complémentarité des espèces. « Les semences sont habituées au terrain et on sait comment se comporte la variété dans nos sols », résume Laurent Vovard, agriculteur en Mayenne. Cet agriculteur a l'habitude d'utiliser quatre variétés de blé ensemble, en proportions égales (Cellule, Descartes, Rubisco et Orégrain).

Source Réussir Grandes Cultures

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

ahahahahha

sans blagues???????????????????.....................

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier