Un projet de développement du miscanthus et du sorgho pour la biomasse

Réussir Grandes Cultures Mai 2012

Le projet vise à développer de nouvelles variétés et des système de culture adaptées à la production de biomasse lignocellulosique. (photo de miscanthus. © C. Gloria)

Le projet Biomass for future (BFF) vise à développer de nouvelles variétés et des systèmes de culture de miscanthus (nord de la France) et de sorgho (sud de la France), adaptés à la production de biomasse lignocellulosique. Ces variétés doivent présenter un faible impact environnemental et une composition adaptée aux applications industrielles et aux biocarburants de deuxième génération. Biomasse pour le futur répond à l’appel à projets « biotechnologies et bioressources » dans
le cadre du Programme d’investissement d’avenir, et sera doté d’un budget de 10 millions d’euros sur huit ans. La société Aelred fournira le matériel génétique amélioré.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

olio

La plus part des pellets sont importés et génèrent, de par le transport, de la pollution fossile.
Il est, très facile et peu couteux, de les produire avec du miscanthus, du sorgho ou de la paille.
Nous commençons a installer des structures dans des lycées.
N'importe quel agriculteur peut, à faible coût, produire 500 à 3000T de granulé par an pour les chaudières.
Votre blog est très agréable à lire malgré les enjeux que ça représente.
Je crois qu'il faudrait démarrer chez nous, par la valorisation des plastiques comme votre article en parle, mais également des déchets de biomasses.
Actuellement, quasi tous les pellets sont importés et génèrent de la pollution par les transports.
Les scieries, menuiseries, constructeurs de maison bois, agriculteurs, vignerons, céréaliers ... pourraient valoriser leurs déchets en granulés pour les chaudières des habitants locaux. La technologie existe, nous l'avons faite et elle est très simple à utiliser:
http://www.dailymotion.com/video/xqm92q_oliotechnology-pellets-pelletiseur-hydraulique-11kw_techhydraulique-11kw_tech

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier