Une méthode de calcul d'un indicateur de risque de toxicité humaine des pesticides

Réussir Grandes Cultures Mai 2013

Une méthode de calcul d'un indicateur de risque de toxicité humaine des pesticides
Le calcul prend en compte les caractéristiques des matières actives, la formulation ou encore le type de pulvérisateur. © J.-C. Gutner

Un indicateur de risque de toxicité humaine (IRTH) des produits phytosanitaires a été mis au point par l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier (IAMM). Le calcul prend en compte les caractéristiques des matières actives (propriétés physico-chimiques, phrases de risque, toxicité, persistance), la formulation ou encore le type de pulvérisateur. L’IRTH peut être utilisé comme paramètre dans les outils d’aide à la décision, pour mieux gérer l’alternance des produits. Il est également testé pour évaluer les niveaux d’exposition auxquels auraient été soumis des agriculteurs atteints aujourd'hui de la maladie de Parkinson, et le niveau actuel d’exposition des producteurs en fonction de leurs pratiques.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier