Une récolte céréalière prometteuse en quantité, malgré la pluie

S C avec Agreste

Une récolte céréalière prometteuse en quantité, malgré la pluie
La récolte de blé tendre, attendue à 36,6 Mt, augmente de 8 %

Les conditions climatiques de 2012 ont été propices aux rendements des céréales à paille en France. Même si des incertitudes demeurent sur la qualité, la production globale devrait atteindre 53,2 millions de tonnes, soit 13% de plus qu’en 2011, d’après les estimations du ministère de l’Agriculture au 1er août 2012.

La récolte de blé tendre, attendue à 36,6 Mt, augmente de 8% par rapport à la petite récolte 2011. Le recul des surfaces (- 100.000 hectares), lié aux dégâts du gel de février, est en effet largement compensé par la hausse des rendements évaluée à +7 q/ha par rapport à 2011. Le rendement blé tendre s’établit à 75,2 q/ha, soit 4 q/ha de plus que la moyenne 2007-2011.

Ces rendements progressent nettement dans les premières régions productrices : Centre (71 q/ha), Picardie (88 q/ha), Poitou-Charentes (73 q /ha) et Pays de la Loire (75 q/ha). En Lorraine et Champagne-Ardenne, touchées par le gel, le rendement est en légère baisse (-6%).

Des inquiétudes sur la qualité

Les chantiers de récolte situés au nord de la Loire ont toutefois été largement perturbés par les pluies, souvent sous forme orageuses, et les aspects qualitatifs suscitent toujours de l’inquiétude. « Bien souvent les teneurs en protéines s’affichent juste autour du seuil imposé pour l’export de 11% » précise Agritel dans sa dernière lettre, qui table sur une récolte blé tendre autour de 36 millions de tonnes.

La récolte de blé dur est estimée par le ministère à 2,4 Mt soit 11% de plus que la moyenne 2007-2011. Les rendements seraient stables par rapport à 2011 dans la région Centre (62,5 q/ha), mais progresseraient nettement en Midi-Pyrénées (57,5 q/ha).

Orge : un rendement moyen à 67,4 q/ha.

Estimée à 11,3 Mt, la récolte d’orge dépasse de 6% la moyenne des cinq dernières années. Plus abondante qu’en 2010 et 2011, elle n’atteindrait cependant pas le haut niveau de 2009. Par rapport à 2011, la sole gagne 133.000 hectares du fait des remplacements en orge de printemps. Le rendement moyen de l’orge s’établirait à 67,4 q/ha.

La récolte d’orge de printemps se place à un niveau non enregistré depuis plus de vingt ans, le bond des surfaces étant amplifié par une hausse des rendements évaluée à + 5 q/ha par rapport à la moyenne 2007-2011. Le tiers de la production est concentré en Champagne-Ardenne, déjà première région productrice en 2011

Triticale : une récolte record

La production de triticale est elle évaluée à 2,4 Mt pour 2012. La surface, en hausse depuis plusieurs années, continue à se développer. Habituellement implantée dans les régions d’élevage, cette céréale est majoritairement produite en 2012 en Pays de la Loire, Bretagne, Midi-Pyrénées et Auvergne.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier