Zoom sur la meunerie française

Crédit-Agricole sa - Service Agriculture

Zoom sur la meunerie française

Sur l’exercice 2013/2014, les opérateurs du secteur profitent d’une configuration de marché plus favorable leur permettant de redresser leur marge sous l’effet de la baisse des cours du blé.

La rentabilité du secteur reste toutefois tirée vers le bas par les grands acteurs contraints d’écouler des volumes importants auprès de tous les segments du marché (boulangerie artisanale, industries utilisatrices, GMS) dans un contexte concurrentiel fort.

 Les acteurs de petite taille ont entamé une phase de désendettement depuis plusieurs années au détriment du renouvellement de leurs outils de production. A l’inverse, les acteurs de taille intermédiaire poursuivent leurs efforts de modernisation et d’optimisation ce qui se traduit dans leur niveau d’endettement financier.

Si des rapprochements entre entreprises commencent à se mettre en place logiquement sur ce marché de commodités, parallèlement on assiste à des opérations d’intégration vers l’aval, principalement chez les grands acteurs (affichant plus de 100 M€ de chiffre d’affaires) dans une logique de sécurisation des débouchés et de captation de valeur ajoutée dans des activités de seconde transformation (l’exemple récent de la prise de contrôle par Soufflet du groupe Neuhauser illustre parfaitement cette stratégie).

Venez découvrir le dossier complet de l'observatoire en pièce jointe.

                                                                                  Source : l'Observatoire financier des Entreprises Agroalimentaires n° 4 - Mai 2015

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires