40 % des exploitations adhèrent à une Cuma

Raphaël Lecocq

Malgré la baisse du nombre d’agriculteurs, les Cuma stabilisent le nombre de leurs adhérents

Les 11545 Cuma ont réalisé un chiffre d’affaires de 495 M € en 2011. L’implication dans les circuits courts ou encore la mise en commun des assolements figurent parmi les évolutions du réseau.

Tous les deux ans, à l’occasion du Sima, la Fédération nationale des Cuma recense ses troupes. Les chiffres communiqués correspondent à l’année 2011 et les variations qu’ils indiquent sont donc relatives à l’année 2009. En 2011, 11545 étaient inscrites au Haut conseil de la coopération agricole (Hcca) et 10970 d’entre elles adhéraient à la Fncuma. Des chiffres en baisse comparativement à 2009 (respectivement 13400 et 11340) mais qui s’expliquent par la non comptabilisation des Cuma inactives d’une part et d’autre part par les mouvements de fusion qui s’opèrent au sein des structures les plus petites. Car sur le plan de l’activité, d’autres indicateurs sont orientés à la hausse : + 7 % pour le chiffre d’affaires (495 M €), + 18 % pour les investissements (320 M €). Le chiffre d’affaires moyen s’établit à 45000 € et l’investissement moyen par Cuma ayant investi à 57000 €.

Diversification des activités

En 2011, 224300 agriculteurs adhéraient à une Cuma, un chiffre stable par rapport à 2009 en dépit de la baisse du nombre d’exploitations. Même stabilité en ce concerne l’emploi salarié. La Fncuma enregistre 1653 Cuma employeuses de main d’œuvre, représentant 4600 salariés. Du côté des activités, le transport et l’épandage de fumier constituent toujours des marqueurs importants. Mais la diversification s’intensifie, ce que pointe le développement du désherbage mécanique (+ 15%), la distribution d’aliment (+ 27 %), l’implication dans les circuits courts (+ 41 %), le déchiquetage de bois (+ 6 %) ou encore le compostage (+ 2 %. La mise en commun des assolements est une autre tendance marquée (+ 10 %). En ce qui concerne les parcs de machines, les Cuma sont détentrices de 6150 tracteurs, 2600 moissonneuses-batteuses, 2070 ensileuses, 1040 machines à vendanger, 7800 épandeurs à fumier etc.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires