90 ans de Sima et 1145 innovations : les années 1960-1990 (1/2)

Raphaël Lecocq avec le Sima

1923, 2ème édition du Salon de la machine agricole au Grand Palais
Roget-Viollet

Né en 1921, le Salon de la machine agricole se tient au Grand Palais à Paris avant de rejoindre, en 1925, le parc des Expositions porte de Versailles. En 1931, le salon inaugure son premier concours de l’innovation, baptisé « Section des machines nouvelles », avec 20 machines en compétition. Le concours sera rebaptisé successivement « Comité pour la Recherche Technique », puis « Palmarès de l’Innovation » et enfin, depuis 2009, les « SIMA Innovation Awards. ». La salon change lui-même de nom pour devenir en 1953, pour sa 25ème édition, le Sima, la Salon international de la machine agricole. En 1991, le Sima s’installe au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte avant de devenir biennal en 1995. En 1994, il accueille pour la première fois des bovins, avec la création du Simagena. En 2013, la 75ème édition et ses 1700 exposants ont accueilli 248 800 visiteurs. La prochaine est programmée du 22 au 26 février 2015.

Le stand Kuhn en 1935

Années 1960

Les objectifs de production assignés à l’agriculture entraînent un développement rapide de la mécanisation dans tous les secteurs qui s’organisent en filières. Les technologies des transmissions sont, pour les tracteurs, les évolutions les plus remarquées avec la maîtrise des technologies hydrauliques. Parmi les matériels primés figurent :

- l’embrayage double disque (Matrot/Simca-1961)

- le refroidisseur de lait à la ferme (Sofiber-1962)

- le blocage du différentiel et frein hydrodynamique (Régie Nationale des Usines Renault -1963)

- la boîte de vitesse  semi- automatique (Ford-1964) et multi-power (Massey Fergusson-1964)

- la tailleuse-rogneuse (Rousseau-1965)

- le tracto-control / relevage hydraulique (Régie Nationale des Usines Renault -1966)

- le pulsateur de traite « hydropulse » (Alfa Laval-1966)

- les outils combinés « sémavator » (Rotavator-1967)

- la faneuse puis le giro-andaineur (Kuhn1963 et 1969)

90 ans de Sima et 1145 innovations : les années 1960-1990 (1/2)

Années 1970

Toutes les cultures sont désormais mécanisées. De nouvelles notions apparaissent : précision pour les semis et pour la pulvérisation des produits phytosanitaires, rapidité et performance mais aussi sécurité des opérateurs. Des nouvelles techniques prennent leur essor comme l’ensilage des maïs et l’alimentation en concentrés rationnés en élevage laitiers. Parmi les matériels primés figurent :

- la machine à vendanger (Coq-1970)

- le chargeur frontal (Mailleux 1970)

- le tracteur-enjambeur (Bobard-1971)

- le pulvérisateur d.p.a. (Evrard-1972)

- le semoir pneumatique de précision (Ribouleau-1973)

- le pulvérisateur à jet porté (Tecnoma-1973)

- la faneuse andaineuse «girostar» (Kuhn-1975)

- l’ensileuse double coupe (Agram-1976)

- le distributeur d’aliments concentrés (Alfa Laval-1978)

- la moissonneuses batteuses axiales (SNH IH - 1979)

Années 1980

Mieux s’affranchir des aléas climatiques, simplifier les travaux du sol ou de récolte (à l’exemple des fourrages en balles rondes), lutter plus efficacement contre les parasites des cultures, améliorer les liaisons tracteur-outils, sont les principaux objectifs poursuivis. La technologie électronique trouve un nouveau champ d’application et va modifier profondément la conception des équipements agricoles. L’électronique embarquée des outils attelés investit les cabines des tracteurs. Parmi les matériels primés figurent :

- le sécateur à contrôle progressif de la lame (Pellenc-1981)

- l’essieu directeur suiveur de remorque (Brimont-1982)

- la rampe de pulvérisation à stabilisation électronique (Evrard-1982)

- l’indicateur de fonctionnement économique de moteur (Régie Nationale des Usines Renault -1983)

- le calibreur électronique pour fruits et légumes (MAF-1984)

- la prétailleuse automatique de vignes palissées (Pellenc&Motte-1984)

- le semoir électronique de précision (Blanchot-1985)

- l’épandeur d’engrais centrifuge d.p.a. (Burel-1985)

- la ramasseuse enrouleuse non stop (Claas-1986)

- le capteur radar de vitesse (Sparex-1987)

- la cuve informatisée de stockage du lait (Hugonnet-1989)

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier