Agritechnica 2009 - Tendances : Pulvérisation : en attendant la nouvelle directive machines

Raphaël Lecocq

La nouvelle directive machines entrera en vigueur le 1er janvier 2010. Pas d'inquiétude pour les constructeurs qui devancent largement les instructions en matière de pulvérisation.

La pulvérisation est et restera un domaine sensible, eu égard aux risques qu'elle fait encourir aux utilisateurs, aux consommateurs et à l'environnement. Le pulvérisateur se trouve ainsi à la croisée de plusieurs réglementations nationale et européenne : directive machines EN 907, norme environnement EN 12761, arrêté du 12 septembre 2006 relatif aux zones non traitées, loi sur l'eau de décembre 2006 instituant le contrôle périodique obligatoire, projet Ecophyto 2018. La prochaine échéance est de portée européenne et concerne la directive machines, qui répondra désormais à la norme EN-ISO 4254-6.

Séquençage des procédures automatisé

A propos de sécurité, Agritechnica présentera le premier pulvérisateur à commandes entièrement électriques, mis au point par Amazone. Le séquençage automatisé des différents cycles de fonctionnement du pulvérisation se généralise. Objectif : respecter la chronologie de toutes les étapes définies dans le cadre d'une pulvérisation durable, l'opérateur se contentant de contrôler et de valider, le cas échéant, sur son boîtier en cabine, chaque phase de la pulvérisation.

Agritechnica 2009 : les distinctions en pulvérisation

- solutions « i » sur pulvérisateurs traînés 700i et 800i de John Deere : procédures de mise en oeuvre assistées par le terminal GreenStar 2600 (médaille d'argent)
- base de données de produits phytosanitaires reliée au logiciel de gestion de parcelles Agro-net de Claas Agrocom (médaille d'argent)
- rampe à segments coulissants VariExtend de Lemken : gestion optimisées des bordures et des obstacles (médaille d'argent)
- diodes Led sur rampes de pulvérisateurs Amazone et Damman : meilleur contrôle des jets de pulvérisation (médaille d'argent)

La largeur des rampes peut être ajustée depuis la cabine pour s'adapter aux bordures et mieux appréhender les obstacles (Doc Lemken)

La largeur des rampes peut être ajustée depuis la cabine pour s'adapter aux bordures et mieux appréhender les obstacles (Doc Lemken)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier