Artec en tête des ventes de pulvérisateurs automoteurs

Raphaël Lecocq

Le R 40 à rampes arrières
Artec

En l’espace de 10 ans, le constructeur vendéen s’est hissé en tête des ventes d’automoteurs. Son catalogue se compose de 4 modèles dont un léger et rapide.

Artec devant, Exel Industries aussi

En 2015, le marché des pulvérisateurs automoteurs enregistre une baisse de 19,5% avec 409 unités immatriculées contre 508 unités en 2014, selon Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement. Avec une part de marché de 23,6% en 2014, Artec est le leader du marché français des pulvérisateurs automoteurs, devant Préciculture (Berthoud, Caruelle, Seguip, Tecnoma) et Matrot, avec respectivement 19,6% et 18,1% de parts de marché. Autant de marques appartenant au groupe Exel et qui font de ce dernier le leader incontesté de la catégorie, et qui place en prime Hardi-Evrard en 5ème position (13,2 %), derrière John Deere (13,7 %). Challenger (7,4 %), Amazone (3 %) et Bargam (0,7 %) complètent le palmarès national.

Le F 40 à rampes avant

Si le groupe Exel vend plus d’un pulvérisateur automoteur sur deux en France (voir encadré), Artec est en 2014 la marque la plus vendue, si l’on en croit les chiffres d’immatriculation communiqués par Axema. Basée à Corpe (85), Artec Pulvérisation voit le jour en 2004 à l’initiative d’un ingénieur spécialisé en pulvérisation et de Jean-Pierre Chevalier, distributeur de matériel agricole et aujourd’hui Pdg de l’entreprise. Sur le site de la concession à Corpe (85), les deux associés développent leur premier automoteur.

Le RS20 en version 2000 l

Rampes arrière ou avant

Le fer de lance de la marque est un automoteur dont le châssis, supportant le moteur, la cuve et la cabine, peut recevoir indifféremment les rampes en position frontale (version F40) ou arrière (R 40). « Au départ, la rampe avant constituait l’essentiel des ventes », souligne Philippe Loiseaux, responsable commercial. « Aujourd’hui, la répartition est plus équilibrée alors que nous proposons une cabine de classe IV pressurisée en permanence indépendamment de la climatisation ». Les F 40 et R 40 sont proposés en 4000 l et 5000 l avec rampe alu Pommier de 28 m à 50 m et moteur Deutz 6 cylindres Tier 4 Final (217 ch ou 250 ch).

Le H 40 à voie variable et rampes avant

Voie variable

Le constructeur développe par ailleurs avec le H 40 un appareil à voie variable (2,25 m à 2,75 m ou 2,7 m à 3,2 m), abandonnant la transmission hydrau-mécanique des F 40 et R 40 pour une transmission hydraulique. Le RS 20 (2000 l ou 2800 l, 155 ch, 4 cylindres, 24 m à 36 m), lui aussi à voie variable (1,80 m à 2,70 m),  cible quant à lui les applications à volume réduit et grande vitesse. « Au départ, l’exigence de fiabilité a fait notre succès », explique Philippe Loiseaux. « Aujourd’hui, il faut satisfaire en prime des demandes en capacité, en confort, en ergonomie des commandes et en technologies telles que la modulation intraparcellaire ». Dans les années à venir, le constructeur pourrait étoffer son catalogue en développant des capacités de cuves de 6000 l ou 7000 l. Avec son réseau de 25 distributeurs, Artec réalise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros et emploie un peu plus de 70 salariés.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier