Axema organise sa première biennale

Raphaël Lecocq

L’innovation, un moteur de la filière agroéquipement
Jeantil

Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, organise le 4 juillet prochain sa première biennale à Paris. Il y sera question d’économie et d’innovation.

Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, est née en 2008 de la fusion de trois syndicats fondateurs que sont le Secima, le Sncva et Sygma. Axema compte plus de 200 adhérents, constructeurs et importateurs de matériels et d’équipements agricoles et d’espaces verts, représentatifs de 90 % du marché français. Comment est née l’idée d’une biennale  Axema ?  « D’une volonté forte de communiquer au nom des industriels de l’agroéquipement et de témoigner de la réalité d’un secteur d’excellence », fait savoir l’Union dans la présentation de cette première biennale.

Près de 5,5 milliards de chiffre d’affaires

La biennale sera l’occasion de délivrer les chiffres clés de l’exercice 2012. Ils témoigneront sans conteste du dynamisme de la filière, portée depuis deux ans par les investissements des agriculteurs, des Cuma ou encore des entrepreneurs de travaux, et profitables à toutes les catégories de matériels, sans compter la contribution de l’export. Le marché des tracteurs, qui représente à lui seul environ un tiers du marché, a bondi de 12 % en nombre d’unités immatriculées. Outre les aspects économiques, Axema a placé l’innovation au cœur de cette première biennale, avec une table ronde dédiée.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires