Berthoud fête ses 120 ans

Raphaël Lecocq

Berthoud fête ses 120 ans

L’entreprise originaire du Beaujolais poursuit sa conquête du monte et escompte réaliser 60 % de son chiffre d’affaires à l’export à l’horizon 2020, contre 45 % actuellement.

1912 : pulvérisateur hippomobile capable de traiter deux rangs de vignes

En 1895, Paul Berthoud industrialise le premier pulvérisateur à dos à piston mis au point quelques années plus tôt par Denis Gobet pour protéger du mildiou les vignes du Beaujolais. 120 ans plus tard, l’atelier de Belleville (69) s’est transformé en une usine couvrant près de 6 ha dont 2,2 ha couverts, d’où sont expédiés vers le monde entier des appareils capables de protéger toutes les cultures. En 2014, la marque a réalisé un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros dont 45 % à l’export et se fixe comme objectif d’atteindre 60 % en 2020. Les Etats-Unis et la Chine constituent deux objectifs parmi d’autres, avec la gamme d’automoteurs Raptor comme cheval de Troie. Le constructeur a commencé à constituer en 2014 un réseau de distributeurs au Japon ainsi qu’en Chine, pays où il dispose de la certification produit CCC.

2015 : le Raptor AS Dark Edition

Raptor, une gamme de 9 automoteurs

A l’occasion de ses 120 ans, Berthoud a développé une série spéciale du Raptor AS. Baptisée Dark Edition, elle arbore des coloris et des marquages spéciaux et propose plusieurs options high-tech telles que les Rampes Ektar (36 à 42 m), le cadre de rampe Axiale à large visibilité, la mise en œuvre automatisée Dualelec… La gamme Raptor compte 9 modèles offrant le choix de rampes avant ou arrière, acier ou alu (24 à 44 m), de capacité de cuve comprise entre 2500 l et 5200 l. Elle est dotée d’une motorisation Deutz (176 à 245 ch) et d’une transmission hydrostatique Bosch Rexroth avec conduite Automotive et régulateur de vitesse Hydropilot. Le constructeur organisera en juin prochain le Raptor Demo Tour.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier