Betteraves : L'arracheuse intégrale Xerris de Moreau en démonstration à Innov-Agri

Raphaël Lecocq

Cette nouvelle intégrale développe 530 ch et supporte une trémie de 32 m3. Présentée pour la première fois au Sima 2009, elle sera à l'oeuvre à Innov-Agri.

Une longueur de 13,50 m, une trémie 32 m3 soit 25 t de chargement possible, un moteur Mercedes développant 530 ch mais doté d'une régulation électronique lui procurant toute sa puissance au régime de 1300 tr/mn, 7 turbines de nettoyage développant l'équivalent d'un circuit de 18 m de long afin de réduire la tare-terre à la portion congrue : tel est le pedigree de la nouvelle arracheuse intégrale mise au point par Moreau. Malgré ces proportions et mensurations, le constructeur affirme avoir conçu une machine sobre, ergonomique et générant peu de frais d'entretien. La trémie dite « intelligente » avec système de basculement illustre la réduction des composants inscrite par le constructeur dans son cahier des charges.

Un petit marché dans une grande Europe

Le système d'arrachage des betteraves par intégrale reste minoritaire en France, et plus largement en Europe occidentale et orientale, où quelques centaines d'exemplaires sont en service, toutes marques confondues. En France, l'essentiel des chantiers est réalisé par des automotrices avec trémie d'attente. Malgré leur gabarit, c'est dans les conditions humides que les intégrales tirent leur épingle du jeu, en repoussant les limites d'intervention.

Dans le domaine de l'arrachage des betteraves, l'intégrale Xerris constituera une des curiosités d'Innov-Agri (Doc Moreau)

Dans le domaine de l'arrachage des betteraves, l'intégrale Xerris constituera une des curiosités d'Innov-Agri (Doc Moreau)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires