Citation pour Berthoud et son dispositif d’injection directe Clean Sprayer

Raphaël Lecocq

Le mélange eau / produit se réalise dans un cyclone en amont de la pompe de pulvérisation et en aval de la cuve en eau claire
Berthoud

Le mélange eau / produit se réalise dans un cyclone en amont de la pompe de pulvérisation et en aval de la cuve en eau claire. Citation au Sima.

L’injection directe consiste à injecter la ou les spécialités phytosanitaires entre la cuve en eau claire et les rampes du pulvérisateur. Les avantages sont multiples : absence de fond de cuve, suppression du rinçage de cuve, réduction des risques de pollution accidentelle (débordement, renversement en cours de transport), réduction des risques de réaction chimique entre spécialités (précipitation, floculation), possibilité d’interrompre un chantier à tout moment, modulation des doses sans modifier les paramètres de pulvérisation (débit, taille des gouttelettes), possibilité de réaliser des programmes différenciés par parcelles ou par variétés.

Compatible et déconnectable

Berthoud réussira-t-il là où de rares spécialistes peinent encore à convaincre du bien-fondé des quelques systèmes disponibles sur le marché ? L’histoire le dira. Le constructeur a d’ores et déjà convaincu le jury du palmarès de l’innovation. Le Clean Sprayer repose sur un mélangeur à cyclone situé en amont de la pompe de pulvérisation et en aval de la cuve en eau claire. Il permet d’injecter trois produits différents. Piloté par l’ordinateur de bord, il est compatible avec la régulation Dpae tout en étant déconnectable. Dernier avantage : le Clean Sprayer peut équiper les appareils en parc des gammes Tenor (tractés) et Raptor (automoteurs).

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires