Code de la route : Les retourneurs Ménart SP réceptionnés par la Drire

Raphaël Lecocq

Le fabricant se met en conformité avec une réglementation qui concerna, à compter du 1er janvier 2013, les machines et instruments agricoles remorqués neufs.

Le Code de la route classe les engins agricoles en 4 catégories : les tracteurs agricoles, les matériels agricoles automoteurs (Maga), les remorques et semi-remorques et enfin les machines et instruments agricoles remorqués (Miar) de plus de 1,5 t. Le retourneur aérateur d'andain appartient à cette dernière catégorie. Dans le cadre du nouveau système d'immatriculation des véhicules (SIV), les machines et instruments agricoles remorqués neufs devront obligatoirement être immatriculés à compter du 1er janvier 2013. Une formalité qui suppose une homologation préalable, autrement dit un certificat de réception délivré par les Drire (Directions Régionales de l'Industrie de la Recherche et de l'Environnement).

3 modèles réceptionnés

Leader du marché des retourneurs-aérateurs d'endain, Ménart a pris les devants. Et a procédé aux aménagements nécessaires en matière d'éclairage, de freinage et d'attelage pour obtenir le précieux certificat et apposer la plaque d'identification sur ses modèles 4300 SP, 4800 SP et 5300 SP. Il se vend une vingtaine de retourneurs aérateurs d'endain chaque année en France, principalement dans le réseau Cuma. Ils assurent le compostage des effluents d'élevage, une opération qui permet d'accélérer l'évolution de la matière organique, en réduisant les nuisances olfactives et les tonnages à épandre.

Les retourneurs d'endains Ménart SP sont réceptionnés par les Drire et parés pour le futur Système d'immatriculation des véhicules (Doc Ménart)

Les retourneurs d'endains Ménart SP sont réceptionnés par les Drire et parés pour le futur Système d'immatriculation des véhicules (Doc Ménart)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier