Compteur à zéro pour le tracteur à hydrogène NH2

Raphaël Lecocq

Le tracteur à hydrogène NH2, 2ème génération
New Holland

Présenté par New Holland au Sima 2009, le tracteur à hydrogène réalisera ses premiers travaux cet été, au sein d’une exploitation énergétiquement indépendante en Italie.

Il a l’aspect d’un T6.140, il a la puissance d’un T6.140, il a les fonctionnalités d’un T6.140 mais ce n’est pas tout à fait un T6.140. La différence : la présence de 384 piles à combustible, de deux moteurs électriques de 100 kW et d’un réservoir de 8,2 kg d’hydrogène à 350 bars. C’est le NH2. NH comme New Holland, H2 comme hydrogène gazeux et 2 comme 2ème génération. Après la présentation du prototype au Sima 2009, le constructeur s’apprête à mettre en service son tracteur révolutionnaire fonctionnant à l’hydrogène. Dérivé du T6.140 à moteur thermique, le NH2 développe 120 ch à la traction, se déplace jusqu’à 50 km/h, dispose d’une prise de force et d’un circuit hydraulique débitant 113 l /mn. On en oublierait presque qu’il n’émet aucune émission polluante, rejetant uniquement de l’eau.

Trois sources d’hydrogène à l’étude

Le tracteur effectuera ses premiers travaux cet été, sur une ferme expérimentale que le constructeur a érigé près de Turin. Cette ferme a, entre autres vocations, celle de produire l’hydrogène nécessaire à l’animation du NH2. Le constructeur en étudie trois modes de production différents, à commencer par l’électrolyse de l’eau, avec comme source d’énergie l’électricité photovoltaïque produite sur la ferme. Le biogaz, lui aussi produit sur l’exploitation, peut aboutir à la production d’hydrogène par vaporéformage. Enfin le constructeur explore une nouvelle voie, celle de la fermentation anaérobie de la biomasse pouvant aboutir à la production d’hydrogène.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires