Consommation d'énergie : L'efficacité énergétique des exploitations croit de 2 % par an

Raphaël Lecocq

Entre 1970 et 2007, la consommation d'énergie des exploitations est restée stable. Elle représente en moyenne 8,7 % des charges variables. Carburants et combustibles sont loin devant gaz et électricité.

Une consommation d'énergie stable face à une productivité/ha en forte hausse : c'est ce qui explique cette amélioration de la performance énergétique des exploitations de 2 % par an. Ces données sont extraites d'une enquête réalisée par Agreste, la statistique agricole, arrêtée en 2007. De bons résultats que le plan de Performance énergétique des exploitations (PEE) devrait amplifier à l'horizon 2013. Le fioul domestique est la source d'énergie dominante en agriculture, avec plus de 52 % de la consommation exprimée en valeur, devant l'électricité (20,5 %), le gazole (10,1 %) et le gaz (9,6 %). Chaque ha engendre une consommation de 101 litres de fioul.

7800 euros par an

Ces différentes sources d'énergie représentent en moyenne 8,7 % des charges variables des exploitations, soit une facture annuelle de 7800 euros. Une part qui monte à 17,2 % en maraîchage et horticulture, contre moins de 6 % en viticulture, aviculture et élevage porcins. A titre de comparaison, Agreste pointe, toujours pour l'année 2007, un poste engrais représentant 9,3 % des charges variables (8,5 % pour les produits phytosanitaires, 18,6 % pour les aliments). Tous secteurs confondus, l'agriculture représente 2 % de l'énergie consommée au plan national, un chiffre correspondant à sa contribution au PIB.

Le fioul représente plus de 50 % des dépenses énergétiques des exploitations

Le fioul représente plus de 50 % des dépenses énergétiques des exploitations

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires