Couverts végétaux : 9 matériels pour détruire 35 ha de couverts végétaux

Raphaël Lecocq

Une démonstration de destruction de couverts végétaux est programmée le 17 novembre à Annois (02). L'occasion d'apprécier le comportement de 9 matériels très différents.

Détruire les couverts végétaux est une obligation réglementaire, qui obéit à des impératifs agronomiques. Il s'agit de ne pas pénaliser les conditions d'implantation et de croissance de la culture qui succède au couvert. L'intervention doit en prime être réalisée au moindre coût et impacter le moins possible l'environnement, pour que le bilan global de l'opération (soustraction des nitrates des risques de lessivage, énergie mise en oeuvre, tassement du sol…) soit, in fine, positif. En attendant les bilans, la destruction par voie mécanique est privilégiée sinon forcée.

Déchaumeurs et rouleaux

Les espèces en présence étant relativement inédites, la performance des différents outils de travail méritait bien une petite mise à l'épreuve. Saluons l'initiative de l'Institut technique de la betterave, des Chambres d'agriculture de Picardie et de Saint-Louis Sucre qui aligneront un échantillon de 9 matériels répondant a priori à la problématique. Des matériels de conception très diverse, qui devraient forcer la curiosité des visiteurs : Compil (Duro), Faca (Guilbart), Glypho Mulch (Eco Mulch), Maxirotor (Bonnel), Quadro (Köckerling), Roll Krop (Actisol), Rubin (Lemken) Synchromix (Franquet), Terrano FX (Horsch). Rendez-vous à Annois le 17 novembre de 9 h à 12 heures, puis de 14 h à 17 heures pour une seconde séance. A noter que la FDCuma de Seine-Maritime organise une opération similaire le 26 novembre à Boudeville, à partir de 13h30.

Lemken mettra en oeuvre son déchaumeur Rubin sur une moutarde blanche, un radis fourrager et un mélange de radis fourrager et de trèfle

Lemken mettra en oeuvre son déchaumeur Rubin sur une moutarde blanche, un radis fourrager et un mélange de radis fourrager et de trèfle

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires