Cyleone met les capteurs à la portée des agriculteurs

Raphaël Lecocq

De par son mode « plug and play », la Cybox est susceptible d’intégrer les capteurs présents et à venir
Cycleone

La start-up propose une box modulable pouvant intégrer différents capteurs en mode « plug and play ». Autonome en énergie et en communication, la Cybox peut embarquer à bord d’un tracteur, d’un quad ou encore d’un drone.

Un gros lego de 20 cm d’arrête sur lequel peuvent être connectés des capteurs optiques, thermiques, environnementaux etc.. Un gros lego muni d’une poignée pour passer du bureau au tracteur et vice-versa. Un gros lego doté d’une batterie et différentes technologies de transmission (3G, 4G, Wifi, Bluetooth..). Ce gros lego, c’est la Cybox, le produit phare et inédit de Cyleone, une jeune start-up basée à Montpellier (34).

La box est associée à un gestionnaire de données, Cyfarmer en l’occurrence, transformant les données collectées en informations spatio-temporelles multiples et variées : géolocalisation et arpentage (mapping), paramètres météorologiques (pression, température, humidité), données physiologiques (vitalité, végétalisation, stress hydrique…), imagerie (photographie, images multispectrales), comptage (épis de blé, pieds de vigne, % de semis, de verse, de dégâts…).

Faire son marché de capteurs

Cyleone met l’accent sur l’ergonomie de sa box, avec le mode « plug and play » (prêt à l’emploi) des différents capteurs pouvant y être connectés, l’adoption de standards de données en usage en agriculture et leur exploitation sur tout type de terminal fixe et mobile. La mise au point de la Cybox augure-t-elle la naissance d’un marché du capteur à la portée des agriculteurs ?

« Nous avons beaucoup travaillé en amont pour sélectionner les capteurs correspondant aux attentes des agriculteurs", déclare Guillaume Boguszewski, fondateur et directeur général de Cyleone. "L’ergonomie de nos solutions vise également à démocratiser leur usage. Enfin, nous assurons un accompagnement de nos clients dans la définition de leurs besoins. Notre expertise s’arrête au traitement de l’information, la préconisation restant du ressort de l’agriculteur ou de ses conseillers. Les agriculteurs sont constituent une communauté connectée et technophile. Ce sont nos clients naturels. Mais bien entendu, Cyleon s’adresse également aux différents prestataires et partenaires du monde agricole ».

Créée en en 2012, Cyleone a noué des partenariats techniques dans ses trois domaines d’expertise que sont le génie civil, l’énergie et l’environnement et l’agriculture, avec SupAgro dans cette dernière catégorie. Détentrice de trois brevets, la start-up bénéficie du soutien de la Banque publique d’investissement (Bpi).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier