De l’usage des drones en agriculture

Raphaël Lecocq

Basée à Rivesaltes (66),  Exametrics propose ses services à la filière viti-vinicole
Exametrics

Surveillance des cultures et des troupeaux, analyse de la biomasse, identification de parasites, mesure de l’état hydrique des sols et des cultures : les drones décollent du plancher des vaches pour mieux l’observer.

L’observation : telle est la première mission des drones à usage civil et professionnel. L’agriculture n’échappe pas à la règle. Peu de chances, donc, de voir des aéronefs passer à l’action et se substituer aux interventions terrestres, manuelles ou mécaniques. S’il peuvent potentiellement embarquer de nombreux capteurs, la prise de vue et l’analyse d’images constituent, dans l’état actuel du développement des applications, la clé d’entrée des drones dans l’univers agricole. Et se positionnent comme une offre concurrente sinon complémentaire aux systèmes de télédétection (satellites) ou proxidétection (embarqués au sol) avec le pilotage de la fertilisation comme principal faire-valoir

La viticulture sur le rang

Cette application intéresse la grande culture mais également la viticulture. En Gironde, le projet Vitidrones devrait déboucher en 2014 sur une proposition de service de télédétection proposé par le distributeur Vitivista. La détection de maladies, la localisation d’adventices, l’évaluation de l’alimentation hydrique ou encore les contrôles de maturité pourraient suivre. Les Vignerons de Buzet (47), qui collaborent avec Telespazio, filiale de Finmeccanica et de Thales, voient plus loin. « Un drone est capable de prendre des milliers de photos à la minute, relève Pierre Philipe, directeur général de la coopérative. Couplé à des systèmes d’analyse d’image, le drone sera autrement plus puissant que des observations humaines réalisées à partir d’un échantillonnage. On peut imaginer qu’il soit aussi, à terme, un outil au service de la sélection parcellaire ». Et pour boucler, la boucle, le drone pourra servir la prise d’images visant à valoriser le domaine viticole et ses pratiques.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

rivedroite

Nous sommes a présent en 2015 et l’usage des drones pour surveiller les vignobles en gironde à en effet augmenté. De plus en plus d’agriculteurs recoltants ont fait appel aux services de ces engins.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires