De la faucheuse à la presse sans passer par la faneuse

Raphaël Lecocq

La vitesse contenue des rotors hydrauliques contribue à préserver la qualité des fourrage et notamment l’intégrité des feuilles
CCM

Le retourneur d’andains à rotors hydrauliques CCM assure la dessiccation du fourrage avec le minimum de manipulation. La qualité contre la productivité ?

Le retourneur d’andains proposé par CCM, une Pme basée à Onet le Château (12) se distingue par l’entraînement des trois ou quatre rotors qui, selon les versions, le composent. Ici, foin de prise de force mais un entraînement hydraulique, qui permet de contenir la vitesse de rotation des toupies, qui ont pour fonction de retourner les trois ou quatre andains chevauchés à chaque passage. Le retourneur d’andains s’insère ainsi dans une chaîne de récolte où la faneuse et l’andaineur disparaissent. Les andains sont retournés plusieurs fois jusqu’à ce qu’il atteignent le taux de matière sèche requis pour une récolte et une conservation en enrubanné ou en foin.

Enjeu protéique

Le matériel est actuellement expérimenté par Arvalis Institut du végétal au sein de la station expérimentale de la Jaillère (44), notamment pour ce qui concerne la récolte des légumineuses, pures ou associées à des graminées. L’enjeu est qualitatif et plus particulièrement protéique. Cette chaîne de récolte présente en effet l’avantage de préserver davantage les feuilles qu’en conduite traditionnelle, feuilles qui concentrent la valeur nutritive des fourrages en général et des légumineuses en particulier. Côté productivité de chantier, autre facteur qualitatif indirect eu égard aux aléas climatiques, le retourneur CCM peut évoluer à la vitesse de 8 à 10 km/h, soit un débit de 4 à 6 ha/h dans une configuration à trois rotors. Reste à évaluer l’opportunité de regrouper les andains avant pressage, dans cet éternel compromis entre productivité et qualité.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires