Des GEOspread 2 chez Vicon

Raphaël Lecocq

La gamme GEOspread compte trois appareils d’une capacité de 2550 l, 3225 l et 3900 l
Vicon

Le constructeur apporte plusieurs évolutions à sa gamme de distributeurs d’engrais caractérisés par une coupure de section de 2 m. La largeur d’épandage atteint désormais 54 m.

Lancés en 2013 et certifiés AEF Isobus, les distributeurs centrifuges GEOspread se distinguent par leur capacité à réaliser des coupures de section de 2 m. Une prouesse permise par deux vérins électriques montés sur chaque unité de distribution assortis d’un positionnement GPS. Le premier vérin fait varier la dose à appliquer tandis que le deuxième modifie le point d’alimentation afin d’adapter la largeur d’épandage aux caractéristiques de la parcelle. Les GEOSpread reprennent à leur compte cette spécificité mais totalisent désormais 26 sections contre 22 auparavant. La largeur d’épandage atteint désormais 54 m contre 45 m pour les anciennes versions grâce à l’adoption de pales longues renforcées de 330 mm (contre 285 mm). Le design du déflecteur de bordure TrimFlow a quant à lui été revu afin d’améliorer son efficacité en grande largeur. Il est maintenant disponible des deux côtés. Un déflecteur central hydraulique en inox vient également compléter l’offre permettant ainsi un épandage depuis le chemin bordant la parcelle. La longévité a été repensée au niveau des disques (déflecteurs anti projection en inox en option) et des pesons dont les protections désormais ajourées autorisent un nettoyage sans démontage. Côté ergonomie, le GEOspread gagne un éclairage un Led ainsi qu’un châssis de remisage à roulettes complètement intégré à la machine.

Une application, trois automatismes

Les GEOspread couplés au moniteur IsoMatch Tellus GEOcontrol peuvent être doués de plusieurs automatismes de réglages grâce à l’application AutoSet App. Après avoir renseigné la granulométrie et la densité de l’engrais en présence, l’application permet d’automatiser le réglage de la dose et de la largeur d’épandage, ainsi que l’ouverture et la fermeture des trappes en fourrières, un automatisme répondant au nom de GEOpoint chez Vicon. Afin de bénéficier de l’application AutoSet App, les terminaux IsoMatch Tellus GEOcontrol déjà en service peuvent recevoir une mise à jour directement au champ par le biais d’une connexion internet sans fil sinon via une clé USB.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier