Désherbage alternatif : Une rampe pour désherber sur le rang des betteraves

Raphaël Lecocq

Sopema, fabricant de matériels betteraviers, a mis au point une rampe capable de traiter sur le rang, à raison de 3X12 ou 3X18 rangs par passage. Un investissement lourd mais durable.

La combinaison de moyens chimiques et mécaniques fait assurément partie des solutions d'avenir en matière d'entretien des cultures. Cependant, il faut se garder de verser dans un optimisme béat. Si l'usage des herbicides a connu un tel développement au cours des décennies passées, c'est avant tout parce qu'ils étaient source de simplification et de confort d'utilisation. La réintroduction du binage dans les betteraves, combiné à des applications herbicides sur les rangs, en apporte la preuve. La désherbineuse par exemple fait naître des contradictions entre les temps de chantier relativement longs dus au binage et des fenêtres relativement courtes de conditions propices à l'efficacité et la sélectivité des herbicides.

Un tiers de surface traitée

La Sopema (51) a de son côté mis au point de rampes de traitement localisé, s'attelant à l'avant du tracteur et réalisant une pulvérisation sur environ un tiers de la surface, c'est à dire au niveau des rangs, sur des largeurs multiples de celles de semoirs, soit 3X12 ou 3X18 rangs. La rampe emprunte un repère de trace laissée au sol et progresse à une vitesse comprise entre 10 et 15 km/h selon le contexte. Le recours à une rampe localisée offre davantage de garanties en terme de précision spatiale, comparativement au pulvérisateur classique dont la hauteur de rampe aurait été rabaissée. Les rampes proposées par la Sopema coûtent entre 20 000 et 30 000 euros selon la largeur. Comparées à des traitements en plein, les applications localisées auraient un effet bénéfique sur les rendements.

La rampe de localisation est disponible en simple ou double jet, sur 3X8 et 3X12 rangs (Doc Sopema)

La rampe de localisation est disponible en simple ou double jet, sur 3X8 et 3X12 rangs (Doc Sopema)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier